Fascisme

Grèce : un nouveau livre d'école oublie d'appeler dictature le régime du 4 août

D'après des députés du SYRIZA, le livre présente Ioannis Metaxas comme assumant le pouvoir après des « troubles sociaux exprimés par le biais de démonstrations, de manifestations et de grèves » : une manière de faire passer le message que les manifestations et les grèves ne sont pas des moyens de lutte pour le peuple qui veut défendre ses droits, mais des problèmes qui perturbent le pays.