Environnement

Grèce : le camping sauvage dans le collimateur de l'Etat

Alors que 70% des Grecs ne prendront pas de vacances cette année, le gouvernement a décidé de pénaliser le camping sauvage en doublant l'amende qui est passée à 300€, pas très loin du montant du chômage mensuel grec qui est de 359€. Les maires exaspérés indiquent pourtant que ces campeurs sont une bouffée d'oxygène autant économique qu'écologique pour leurs villages : les "free campeurs" sont bien souvent beaucoup plus respectueux de la nature.

Grèce : nouveau tremblement de terre

Plus de 60 habitations ont été déclarées inhabitables dans des villages proches des séismes de mercredi. Des inspections dans les villages de Drymea et Regkini dans la préfecture de Fthiodida ont révélé que 68% des bâtiments étudiés présentaient des dommages structurels graves et étaient dangereux pour l'habitation.

Le projet de loi sur le tourisme passe en Grèce : résumé du massacre écologique à venir

Le nouveau projet de loi propose "la levée des restrictions urbanistiques spéciales concernant le tourisme, s’agissant du développement d’activités touristiques dans des zones Natura 2000 et la réduction des distances des installations touristiques par rapport à des usages produisant des nuisances". En résumé : la côte grecque va se transformer en vaste chantier immobilier.