5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Faillite du parti de l'ancien Premier Ministre Antonis Samaras

22 avril 2015

Justice Politique Antonis Samaras faillite Grèce Nouvelle Démocratie

Le parti de l’ancien Premier Ministre Antonis Samaras est en quasi faillite et sur le point de se faire saisir son bâtiment.


177 mots   2582       Comments

Le bâtiment principal de la Nouvelle Démocratie à Athènes (photo : Ménélas Myrillas / COJOS)

Le bâtiment principal de la Nouvelle Démocratie à Athènes (photo : Ménélas Myrillas / COJOS)

Le parti Nouvelle Démocratie est dorénavant officiellement noyée dans les dettes. En effet, depuis hier midi, le parti a reçu la demande de mesures conservatoires et de saisie de comptes introduite par la société Spot Thomson de Dimitris Mavros.

La raison n’est autre que les dettes du parti envers la société en question.

Ces mesures conservatoires ne sont pas le seul choc pour les dirigeants du parti puisqu’ils ont également reçu le document de saisie du bâtiment. Celui-ci (ainsi que les loyers que ND n’a jamais payés) appartient dorénavant à une banque, après la faillite de la société de Babis Vovos, propriétaire initial du bâtiment.

Évidemment, à toutes ces créances il faut ajouter les salaires des employés qui ne sont plus payés depuis quelque temps (voir ici l'état des comptes des partis historiques en 2012).