5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

L'euro va s'effondrer en cas de départ de la Grèce, selon Varoufakis

9 février 2015

Economie austérité euro Grèce sortie Yanis Varoufakis zone euro

264 mots   4447       Comments

Yanis Varoufakis à Londres

Yanis Varoufakis à Londres

Si la Grèce est contrainte à sortir de la zone euro, d'autres pays suivront inévitablement et le bloc de la monnaie s'effondrera, a déclaré dimanche le ministre grec des finances Yanis Varoufakis.

Le nouveau gouvernement de la Grèce tente de renégocier les remboursements de sa dette et a commencé à faire reculer les politiques d'austérité convenues avec ses créanciers internationaux.

Dans une interview sur la chaîne italienne RAI, Varoufakis a déclaré que les problèmes d'endettement de la Grèce doivent être résolus dans le cadre d'un rejet des politiques d'austérité pour la zone euro dans son ensemble. Il a appelé à un «New Deal» : programme massif d'investissement financé par la Banque européenne d'investissement.

"L'euro est fragile, construit comme un château de cartes, si vous retirez la carte grecque, les autres vont s'effondrer" a déclaré Varoufakis selon une transcription de l'entrevue publié par la RAI.

La zone euro est confrontée à un risque de fragmentation et de "dé-construction", sauf si elle est confrontée au fait que la Grèce, et pas seulement la Grèce, est incapable de rembourser sa dette dans les conditions actuelles, a dit Varoufakis.

"Je mets en garde tous ceux qui envisagent stratégiquement d'amputer la Grèce de l'Europe parce que c'est très dangereux" a-t-il ajouté.

"Qui sera le prochain après nous? Le Portugal? Qu'est-ce qui se passera quand l'Italie découvrira qu'il est impossible de rester à l'intérieur du carcan de l'austérité?".