5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Protestation de détenus suite à la mort d'un prisonnier dans sa cellule

3 février 2015

Droits de l'homme Santé Grèce prison protestatio santé
Participants
Okeanos

Nouveau drame à la prison de Domokos avec la mort d’un nouveau détenu suite à un problème cardiaque et aucun traitement médical.


291 mots   830       Comments

2e1ax_omniatv_entry_filSelon les informations fournies par des prisonniers enfermés dans la prison de Domokos, un détenu de 53 ans, Alkiviades Mezas, est mort à quatre heures du matin aujourd'hui, à la suite d'un arrêt cardiaque.

M. A. Mezas avait un sentiment général de malaise depuis hier midi et avait demandé à être examiné par des médecins, mais le service de la prison était resté complètement indifférent à ses besoins et la seule aide de soins qu'ils ont présenté fut l'envoi régulier d'un gardien pour vérifier l'état du prisonnier, qui a finalement été retrouvé mort 16 heures après.

Le manque de personnel de soins de santé et l'indifférence meurtrière de l'administration pénitentiaire ont causé la mort de deux prisonniers, incidents qui auraient pu être évités si les patients avaient été transférés vers un centre médical à temps.

Ce n'est pas le premier incident à Domokos. Il y a deux mois, un incident équivalent a eu lieu, causant la mort d'un détenu de 58 ans, Manolis Ghalanis, qui a également perdu la vie suite à une insuffisance cardiaque. Il n'y a pas de médecin résidant dans cette prison et les soins sont pris en charge par un seul gardien de la prison qui est responsable de centaines de prisonniers.

Les prisonniers de la salle E1 de la prison de type C de Domokos (considéré comme un Guantanamo grec) ont refusé d'entrer dans leurs cellules ce midi, en forme de protestation, et demandent la confirmation du ministère de la Justice et du nouveau ministre lui-même de la création d'un établissement de soins médicaux avec du personnel spécialisé et des médecins dans la prison de Domokos.

Source : omniatv.com