5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Voridis : Nouvelle Démocratie fera "tout ce qu'il faut" pour empêcher une victoire de SYRIZA

19 janvier 2015

Politique campagne électorale élection Grèce Makis Voridis Nouvelle Démocratie

Nouveau discours de la peur d’un candidat Nouvelle Démocratie, ministre sortant de la santé et ancien membre du parti ultra-nationaliste LAOS. Voridis fait référence à la guerre civile et soutient que les valeurs de Nouvelle Démocratie sont « la patrie, la religion et la famille ».


180 mots   1216       Comments

ygeia-diaf8o_1-thumb-largeLe candidat Nouvelle Démocratie et ministre sortant de la santé Makis Voridis a insisté sur le fait que son parti ferait "tout ce qu'il faut" pour empêcher SYRIZA de remporter les élections générales de dimanche prochain.

S'exprimant lors d'un petit rassemblement à Aspropyrgos, Voridis a fait référence à la Guerre civile grecque 1946-1949, combattue par les forces pro-gouvernementales et pro-royalistes contre les rebelles communistes, dans son discours d'introduction.

"Notre génération ne va pas abandonner le pays", a-t-il dit. "Nous ferons tout ce qu'il faut. Nous défendrons avec nos votes dimanche ce que nos grands-pères défendaient courageusement avec leurs bras".

Voridis, qui a rejoint la Nouvelle Démocratie en 2012 après avoir quitté le parti ultra-nationaliste LAOS, a ensuite donné son interprétation de la question clé en jeu le 25 Janvier.

"Dimanche prochain est un affrontement idéologique majeur. C'est un choc entre deux mondes. Le choc entre les valeurs de la patrie, de la religion et de la famille, que nous représentons, et le nivellement que la gauche représente."