5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Samaras : « A Paris, ça a été un carnage et ici, certains invitent encore plus de migrants clandestins »

7 janvier 2015

Politique Antonis Samaras campagne électorale Charlie Hebdo Grèce racisme
Participants
Christine
Okeanos

Depuis Chalkida où il poursuivait sa campagne électorale, le premier ministre grec a, une fois n’est pas coutume, de nouveau accusé SYRIZA de vouloir ouvrir les frontières.


146 mots   2924       Comments

samarascharlie
Le premier ministre Antonis Samaras a donné un avant-goût du programme de son parti qu’il présentera samedi prochain. Toutefois, en parlant à Chalkida, il n’a pas manqué de mêler l’attentat sanglant de Paris à la confrontation pré-électorale avec Syriza et les positions de celui-ci en matière d’immigration :

« SYRIZA ne vit pas dans ce pays, il veut accorder en masse la nationalité, la sécurité sociale et les soins de santé à des migrants clandestins. Vous voyez ce qui se passe aujourd’hui en Europe, tout change de manière dramatique. En France, le socialiste Hollande a sorti l’armée dans les rues. À Paris, aujourd’hui, il y a eu un carnage et, ici, il y en a qui invitent encore plus de migrants clandestins et distribuent des cartes d'identité », a-t-il dit.

Voir la vidéo sous-titrée ici.

Source : news247.gr