5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

La police expulse les réfugiés syriens de la place du parlement à 3h du matin

15 décembre 2014

Droits de l'homme Immigration Police Grèce police réfugiés syriens Syntagma

266 mots   1169       Comments

Photo issue de la vidéo de OmniaTv

Photo issue de la vidéo de OmniaTv

Pendant que tout le monde dormait, en Grèce, sur la place du parlement, et ailleurs,  la police est intervenue sur la place Syntagma (parlement) pour expulser les 51 derniers réfugiés syriens encore présents (dont 6 femmes et 2 enfants en bas âge).

Les biens des réfugiés Syriens après leur arrestation (photo Dimitris Angelidis / EFSYNTAKTON)

Les biens des réfugiés Syriens après leur arrestation (photo Dimitris Angelidis / EFSYNTAKTON)

Selon un comité de solidarité qui soutient les Syriens , un contingent de policiers est arrivé à l'endroit où les Syriens dormaient à environ 2h45 et leur ont rapidement ordonné de monter dans un fourgon de police en attente. Les mêmes rapports indiquent que certains des Syriens ont été emmenés pieds nus, puisqu'ils n'avaient pas eu le temps de rassembler leurs biens, y compris leurs documents. Le comité précise qu'un Syrien a été frappé et blessé au visage.

Les réfugiés auraient été transférés au département de l'immigration, rue Petrou Ralli à Athènes.

Quelques temps après, une équipe de nettoyage est arrivée pour retirer les maigres biens des syriens.

Les réfugiés Syriens ont commencé leur protestation le 19 novembre dernier.

Hier, la police anti-émeute menaçait déjà et on se demandait s'ils allaient intervenir malgré la présence d'enfants en bas-âge :

Alors qu'ils attendaient une réaction de l'Europe, c'est bien la police qui a eu le dernier mot.


 

Source : omniatv.com