5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Hommes d'affaires Grecs : ils investissent à l'étranger

21 novembre 2014

Economie étranger Grèce investisseurs
Participants
Christine
Okeanos

On le sait « l’argent n’a pas d’odeur » et, quand il s’agit d’investir, les hommes d’affaires Grecs préfèrent l’étranger.


232 mots   1034       Comments

Et, pourtant, les Grecs investissent. Ils investissent des sommes non négligeables - plusieurs milliards- mais le pays n'en profite pas. Pourquoi, donc?

Parce que les investisseurs Grecs préfèrent investir en Bulgarie, en Roumanie, en Albanie et en Chine, mais pas en Grèce.

 

70979e39a919ad0c6e8c43774938252a_LComme indique l'article publié par Euro2day, l'année dernière, en Albanie les Grecs occupaient la première place parmi les investisseurs étrangers, avec 1,08 milliards d'euros (rappelons que, en Grèce, les investissements privés étrangers ont atteint 1 milliard d'euros).

Selon les renseignements transmis par les ambassades de Grèce, 323 nouvelles entreprises grecques ont été fondées en Roumanie, tandis que les capitaux investis par les 5.790 entreprises qui représentent des intérêts grecs se sont élevés à 1,68 milliard d'euros. En Bulgarie, cette année-ci, le nombre de nouvelles entreprises de Grecs était de 2.500.

En tout cas, selon les estimations d'Invest Bulgaria (le service public bulgare pour les investissements), la Grèce occupe la deuxième place dans le domain des investissements directs dans le pays: en effet,une partie importante des capitaux d'investissement d'entreprises grecques provient, surtout, de Luxembourg, Chypre et Pays-Bas.

Au total, comme explique Euro2day, les entreprises grecques ont investi ou ont l'intention d'investir 9,5 milliards d'euros en Albanie, Bulgarie, Roumanie et Chine. Les chantiers navals chinois, notamment, travaillent sur des commandes de navires grecs d'une valeur de 4,2 milliards d'euros.

Source : seleo.gr