5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Mensonges et vérités : déstructurer le discours d'Antonis Samaras

14 octobre 2014

Jodi Graphics Politique Antonis Samaras discours mensonges vérités

Retour sur quelques phrases clef – et hors des réalités – du discours du Premier Ministre Antonis Samaras lors du vote de confiance remporté par sa majorité.


282 mots   967       Comments

Antonis Samaras : mensonges et vérités de son discours lors du vote de confiance (par Jodi, adapté par Okeanews)

Antonis Samaras : mensonges et vérités de son discours lors du vote de confiance (par Jodi, adapté par Okeanews)

Mensonge N°1 : Au budget 2015, la Grèce présentera un déficit budgétaire zéro

Vérité N°1 : Plus d’impôts pour les citoyens, puisque la baisse du PIB se poursuivra & l’argent ira directement aux créanciers

Mensonge N°2 : Après 6 ans de récession, la croissance est là et le chômage baisse

Vérité N°2 : Le chômage diminue à cause de l’activité professionnelle saisonnière - puisque la main-d’œuvre diminue.

Mensonge N°3 : Nous sommes sortis sur les marchés et, à présent, nous empruntons à des taux d’intérêt raisonnables

Vérité N°3 : Le coût de l’emprunt se situe aux niveaux où il se situait en 2010 - année où il a été jugé nécessaire d’avoir recours au FMI

Mensonge N°4 : La dette a cessé de croître, sur le plan nominal, et a commencé a baissé

Vérité N°4 : Avec la déflation au niveau élevé et la consommation privée qui demeure faible, la dette devrait atteindre 200% du PIB

Mensonge N°5 : La Grèce n’aura pas besoin d’un autre mémorandum

Vérité N°5 : Le « financing gap » (trou financier) est estimé à 27 milliards d’euros pour 2015-2016 - qui devra forcément être couvert par des emprunts(*)

Mensonge N°6 : La Grèce a grimpé de plusieurs dizaines de places au classement mondial de la compétitivité

Vérité N°6 : La Grèce occupe la 91ème place au classement mondial de la compétitivité et est en baisse constante depuis 2005