5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Cello haze : un violoncelliste athénien rend hommage à Jimi Hendrix

12 octobre 2014

Culture Athènes Danse Fernando Nina Grèce Hommage Jimmi Hendrix Musique Street Art

« Cello haze », l’ovni « Purple Haze » de Jimi Hendrix revisité par Fernando Nina


190 mots   995       Comments

le violoncelliste Fernando Nina devant une fresque de l'artiste Insane 51 représentant Jimi Hendrix, dans la banlieue d'Halandri au nord d'Athènes (Photo: Facebook)

le violoncelliste Fernando Nina devant une fresque de l'artiste Insane 51 représentant Jimi Hendrix, dans la banlieue d'Halandri au nord d'Athènes (Photo: Facebook)

Quel instrument vous vient à l'esprit quand on parle du grand Jimi Hendrix ? Une guitare, évidemment, mais pas un violoncelle.

Alors que se passe-t-il lorsque l'on joue des chef-d’œuvres de Hendrix sur un instrument associé à la musique de chambre et aux orchestres ?

Dans un clip vidéo réalisé le mois dernier à Athènes, le violoncelliste Fernando Nina reprend la chanson « Purple Haze » de Hendrix et la marie avec la danse contemporaine, le street art et l’esthétique de Hendrix.

Intitulée « Cello haze », la vidéo, dans laquelle apparaît aussi la danseuse Foteini Passa, a été tournée sur la place de Nea Smyrna et à Halandri devant une fresque de l'artiste Insane 51 représentant Hendrix, au 9vita Home Bar.

Actuellement étudiant en Allemagne, Fernando (25 ans) a remporté plus d'une douzaine de prix lors de compétitions musicales internationales et est boursier de la Fondation Onassis depuis 2012.

Traduction : Vagabonde Harvest pour Okeanews