5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Télé publique : nouvelle démission sur fond d'ingérence et de censure du gouvernement

3 octobre 2014

Médias censure comité de surveillance démission Gouvernement Grèce ingérence NERIT

Andreas Zoulas a démissionné de son poste de la commission de surveillance de la nouvelle télévision publique, accusant le gouvernement d’ingérence et de censure.


283 mots   651       Comments

nerit_111Une semaine après la démission de deux membres de la direction de NERIT pour cause d'ingérence du gouvernement dans les affaires de la nouvelle chaine publique, une nouvelle démission secoue le radiodiffuseur public.

Andreas Zoulas, le vice-président du comité de surveillance de NERIT a démissionné de son poste et a appelé les autres membres à faire de même. Après son départ, le comité se retrouve avec quatre membres. Selon la loi, le comité doit être composé de cinq membres pour fonctionner.

La démission de Zoulas fait suite à celles de deux anciens membres du conseil d'administration de NERIT: l'ancien président Andreas Makrydimitris et le vice-président Rodolfos Moronis. Les deux ont démissionné pour protester contre ce qu'ils ont dit être une ingérence directe du gouvernement dans la programmation du radiodiffuseur soi-disant indépendant. Dans l'incident le plus accablant, la porte parole du gouvernement aurait ordonné aux fonctionnaires de NERIT de ne pas retransmettre le discours du chef de l'opposition Alexis Tsipras lors de la Foire internationale de Thessalonique, un événement politique annuel pourtant majeur.

M. Zoulas a déclaré qu'il démissionnait pour protester contre le musellement du comité de surveillance. Selon Zoulas, après que l'organe de surveillance ait adopté une décision condamnant l'ingérence du gouvernement dans la programmation de Nerit, la décision a été gardée confidentielle.

Nerit a été créé après la fermeture surprise de l'ERT en juin 2013, largement critiquée en Grèce mais aussi à l'international. Le gouvernement avait alors donné des assurances répétées que la nouvelle chaîne publique, NERIT, serait totalement transparente et indépendante.

source : thetoc.gr