5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

« Aube Noire » : une chanson pour Pavlos Fyssas

18 septembre 2014

Culture Société antifascisme chanson Fascisme Grèce KillahP Pavlos Fyssas

Un an après la mort de KillahP.


285 mots   679       Comments

Le mémorial érigé aujourd'hui (photo @Skar_ : Fromografos)

Le mémorial érigé aujourd'hui (photo @Skar_ : Dromografos)

Un an s’est écoulé depuis l’assassinat du musicien antifasciste Pavlos Fyssas par les néonazis d’Aube Dorée.

Aujourd'hui,  un Mémorial a été érigé à Keratsini, le quartier d'Athènes où KillahP a succombé à ses blessures.

 

Yperastikoi à écrit la chanson «Aube Noire» pour Pavlos "KillahP" Fyssas. L'occasion pour okeanews de partager cette chanson avec la traduction (de Christine) des paroles.

Paroles-Musique-Orchestration: Yperastikoi
Son - Mixage : Casanos Riwada
Yperastikoi remercie K. Stavropoulos qui a joué à la contrebasse et a contribué à l’orchestration.
Video editing: Kostas Revolted

 

«Aube Noire»

Les prières et les vœux n’effraient pas les vipères.

Une Aube Noire se traîne à terre, serpent venimeux, délétère.

Pavlos Fyssa, je compte trois plaies.
(Alim) Abdoul Manan, dix pointes je compte.
Ma veine déchirée regarde,
Shehzad Luqman dans son sang.

Une Aube Noire se traîne à terre, serpent venimeux, délétère.

Des entrailles pourries des bourgeois,
des Roupakias[ndlr : le meurtrier de Fyssas], des bataillons de serpents,
de servants du capitalisme
qui haïssent le droit du peuple.

Écrase le fascisme, le pied sur la gorge.

Si la main du fasciste se lève,
c’est le poing du capitaliste
qu’il brandit contre le peuple,
qu’il veut seul et la tête penchée.

Écrase le fascisme le pied sur la gorge.

Notre peuple se tiendra debout,
se forgera une force dans les luttes,
nous briserons le fascisme,
fils et gardien du système.

Les prières et les vœux n’effraient pas les vipères.

 

Yperastikoi
Septembre  2014