5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

La santé réservée aux riches

11 septembre 2014

Santé compétitivité EOPYY Grèce Makis Voridis pauvres riches

"Le ministre de la Santé, Makis Voridis, a ainsi annoncé que les hôpitaux qui ne sont pas compétitifs devront fermer."


155 mots   675       Comments

Afin d'empêcher les abus, les médecins grecs sont depuis lundi limités dans leurs prescriptions d'examens médicaux aux assurés de la première caisse d'assurance-maladie du pays, EOPYY.

Un développement que critique vivement le quotidien de gauche Avgi : "A l'heure de l'austérité, seuls quelques riches privilégiés ont encore accès aux soins de santé, tandis que l'on continue de négliger les patients les plus pauvres. L'Etat-providence européen est remplacé par le modèle néolibéral américain. … Le ministre de la Santé, Makis Voridis, a ainsi annoncé que les hôpitaux qui ne sont pas compétitifs devront fermer. Le fait que la compétitivité devienne le critère principal dans la gestion des hôpitaux est une façon pour l'Etat de renoncer à garantir à ses citoyens le droit à la santé."

repris du site eurotopics.