5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Un nouvel homme politique d'extrême droite dans la coalition gouvernementale grecque

28 juillet 2014

Politique Antonis Samaras Dimitris Avramopoulos extrême droite LAOS Nouvelle Démocratie Thanassis Plevris

L'ancien député de l'extrême droite LAOS et fils du négationniste Grec le plus notoire occupera le siège au parlement du ministre de la défense qui va prendre la fonction de commissaire européen de la Grèce


391 mots   1114       Comments

Antonis Samaras et Dimitris Avramopoulos

Antonis Samaras et Dimitris Avramopoulos

Samaras a tranché : la fonction de commissaire européen de la Grèce sera occupée par le ministre de la défense, Dimitris Avramopoulos -telle est la proposition qu’il fait à Junker.

Suite à son coup de fil hier à Dora Bakoyanni à qui il aurait dit « Dora, le plan ne marche pas», le Premier Ministre a, selon un communiqué de la presse, informé le Président de la Commission européenne  : « Suite à la décision du Conseil européen du 16 juillet 2014, le gouvernement a informé par courrier le nouveau Président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker, de sa proposition concernant M.Dimitris Avramopoulos -ministre de la défense-, pour le poste de Commissaire grec dans la nouvelle Commission européenne».

Le site in.gr mentionne être déjà au courant de la décision de Samaras. Le président du PASOK avait, quant à lui, exprimé le souhait de voir Maria Damanaki prolonger ses fonctions de commissaire de la Grèce, arguant qu’elle aurait pu obtenir un portefeuille plus important.

Le départ de D. Avramopoulos pour la commission laisse vacante sa place au ministère de la défense. Ceci étant, il déclare qu’il n’y a aucune urgence puisqu’il ne compte pas démissionner de ses fonctions ministérielles avant octobre prochain.

Selon les propos des collaborateurs du PM, le gouvernement grec souhaiterait que le nouveau commissaire grec soit nommé à l’immigration, responsabilité traditionnellement attribuée aux Scandinaves.

Une fois que D. Avramopoulos aura démissionné, son siège au parlement sera occupé par Thanassis Plevris, suivant sur la liste des candidats à la 1ère circonscription d’Athènes et ex député du parti LAOS.

Aussi, la coalition gouvernementale s’enrichit d’un autre, encore, homme politique d’extrême droite.

A. Georgiadis au centre (cravate rouge), à sa gauche T. Plevris et à sa droite M. "la hache" Voridis alors membres du parti d'extrême droite LAOS en février 2012.

A. Georgiadis au centre (cravate rouge), à sa gauche T. Plevris et à sa droite M. "la hache" Voridis alors membres du parti d'extrême droite LAOS en février 2012.

Thanassis Plevris est le fils du négationniste Grec le plus notoire, Konstantinos Plevris, un ancien fasciste dont le livre, "Les juifs : toute la vérité" fait l'éloge d'Hitler et appelle à l'extermination des juifs (lire ou relire ici).

source : The Press Project

traduction : A.T. / Okeanews