5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grève de la faim contre les prisons de haute sécurité en Grèce

25 juin 2014

Droits de l'homme Société détention Grèce grève de la faim prisons

Déclaration des prisonniers et grève de la faim contre des prisons de haute sécurité : "Le ministère veut créer une prison dans la prison, sans droits, sans parloirs, sans travail, sans permissions..."


329 mots   1259       Comments

Le gouvernement souhaite voter durant l'été la création de prisons de haute sécurité qui limitent les droits des détenus. Plus de 4000 prisonniers ont commencé une grève de la faim en protestation contre ce qu'ils appellent "une prison dans la prison, sans droits, sans parloirs, sans travail, sans permissions...".

PrisonsJour8

La déclaration des prisonniers :

Nous, prisonniers, commencerons dès le 18 juin une grève des plateaux en geste de protestation contre le projet de loi fasciste pour la création de prisons de haute sécurité de type C.

Le ministère veut créer une prison dans la prison, sans droits, sans parloirs, sans travail, sans permissions...

Son but n’est pas la correction mais la vengeance et le châtiment. Quand on prive quelqu’un de son droit à l’espoir, la seule chose sûre est qu’on le rend encore pire. Les prisons de type C ne sont pas des prisons de haute sécurité, elles sont des prisons à haute désespérance. C’est pourquoi ce n’est pas par hasard que le ministère de la justice tente de faire passer ce projet de loi l’été, pour qu’il ne rencontre pas les réactions non seulement des prisonniers mais de toutes les personnes conscientes et sensibles.

La grève des plateaux de trois jours n’est que le début. Dans tous les cas d’intolérance de la part du ministère et du gouvernement, la lutte s’intensifiera.

En Grèce, la peine de mort s’appelle désormais prison de type C.

LUTTE-RÉSISTANCE-DIGNITÉ

P.S. : Dans la Grèce de la pauvreté et de la misère, la seule solution est la solidarité entre les gens. C’est pourquoi nous avons choisi que lors de ces trois jours où nous nous priverons des plateaux, ces derniers seront donnés aux sans-abris, aux pauvres et aux chômeurs...

[Traduit du grec par non-fides de fylakes2014.]