5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Le "flirt" entre l'Aube Dorée et Marine Le Pen

24 mai 2014

Fascisme Politique Aube Dorée élections européennes extrême droite Front National Grèce Marine Le Pen

Une alliance post-électorale entre le Front National et le parti néo-nazi grec Aube Dorée ne serait pas totalement exclue.


609 mots   2556       Comments

golden_dawn_logoOfficiellement, Marine Le Pen a cherché à éloigner le Front national de l'Aube Dorée et d'autres partis qu'elle considère comme étant trop extrémiste. Mais les équilibres politiques du prochain Parlement Européen et la position ouvertement ambiguë de l'Aube dorée en font une alliance qui semble toujours possible. Traduction d'un article d'EurActiv Grèce.

Le Pen veut mettre sur pied un nouveau groupe d'extrême droite au Parlement européen après les élections. Pour ce faire, elle a besoin d'un minimum de 25 députés issus de sept nationalités, laissant le Front national à la recherche d'alliés pour atteindre le seuil.

Compte tenu de la réticence traditionnelle des partis nationalistes de coopérer au niveau européen, la coopération post-électorale du Front national-Aube Dorée ne doit pas être exclue, a déclaré Michalis Peglis, un analyste politique en Grèce.

Selon Peglis, il y a de forts avantages mutuels pour les partis d'extrême droite à prendre un députés de l'Aube Dorée, qui est susceptible de gagner deux sièges au Parlement.

"Aube dorée souhaite vivement être membre des organisations européennes d'extrême-droite pour augmenter sa légitimité. Une affiliation européenne les aiderait politiquement", a-t-il déclaré à EurActiv.

Les députés de l'Aube Dorée sont actuellement incarcérés, en raison d'une enquête criminelle en cours en Grèce. Mais la Cour suprême grecque a récemment donné le feu vert au parti pour participer aux prochaines élections européennes, le 25 mai.

Le parti a vu ses taux d'approbation augmenter de manière significative ces derniers temps. Son candidat à la mairie d'Athènes, Elias Kasidiaris, a réussi à obtenir 16% des voix, venant en 4ème position.

Le flirt a déjà commencé

Aube dorée est restée jusqu'à présent discret sur ses intentions, mais semble désireux de démontrer sa capacité à forger des alliances au niveau européen.

Sur son site officiel, le parti fait référence à des articles de presse en France qui suggèrent que le Front national de Le Pen a des attentes pour coopérer avec le parti néo-nazi grec après les élections européennes.

"Dans le cas où l'Aube Dorée obtient des résultats élevés, Mme Le Pen est en train de réfléchir à l'envoi d'une lettre de félicitation [à l'Aube dorée], ce qui se traduira par la promotion d'un flirt qui a déjà commencé entre l'extrême-droite française et l'Aube Dorée grecque" peut-on lire sur le site du parti néo-nazi.

Une collaboration post-électorale entre l'Aube Dorée et le Front National reste incertaine, mais dépendra du contexte politique.

Interrogé sur les plans de coopération possibles, le député Aube Dorée Elias Panagiotaros a récemment dit, "Bien sûr, nous allons coopérer avec les partis nationalistes des autres Etats membres de l'UE s'ils n'ont pas une attitude hostile contre la Grèce."

Cela pourrait toutefois exclure le Front national, qui a protesté à plusieurs reprises contre la poursuite de l'aide vers le pays criblé de dettes "au détriment" des contribuables français.

[Suite à la publication de cet article, EurActiv a reçu un courriel du bureau du Parlement Européen de Marine Le Pen. Le message, en français, nie catégoriquement tout lien avec l'Aube Dorée :  "Les propos tenus par cet élu grec n'engagent que lui-même. Nous démentons avoir un quelconque lien avec l'Aube dorée grecque. Tout accord avec ce mouvement politique est exclu. Cet article est mensonger et diffamatoire"]

source: EurActiv