5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce : fermeture des marchés de fruits et légumes sur fond de réforme

28 avril 2014

agriculture Politique commerçants Grèce grève manifestation marchés producteurs réformes

Les commerçants et producteurs de fruits et légumes commencent une grève illimitée


376 mots   1383       Comments

Les marchés en plein air ne seront pas tenus à Athènes ni dans d'autres villes à cause d'un différend concernant les réformes proposées par le ministère du développement. Les producteurs et les commerçants commencent une grève illimitée contre les réformes proposées par le gouvernement qui souhaite changer la manière dont les marchés fonctionnent.

Un marché de fruits et légumes à Athènes  (Photo: Reuters)

Un marché de fruits et légumes à Athènes (Photo: Reuters)

Les producteurs et les commerçants s'opposent aux plans d'allouer des stands par une loterie annuelle, donnant aux municipalités le droit de décider sur la limitation du nombre de commerçants, la séparation des stands entre les producteurs et les commerçants, et des amendes (allant de 1000€ à 3000€) et des sanctions, qui, ajoutent-ils impliquent également des peines d'emprisonnement de trois mois à un an.

Manifestation des producteurs et marchands de fruits et légume devant le ministère du développement (photo   @d_dodotsios)

Manifestation des producteurs et marchands de fruits et légume devant le ministère du développement (photo @d_dodotsios)

Les opérateurs du marché ont appelé à un rassemblement à 10h ce lundi dans le centre d'Athènes, devant le ministère du développement. Un rassemblement similaire se tiendra à Thessalonique. Le mouvement suspend le fonctionnement des marchés en plein air jusqu'à ce que le problème soit résolu.

Les opérateurs disent que les mesures contenues dans un projet de loi du ministère de développement, "menacent 50.000 familles et servent les grands intérêts".

Les marchés fonctionnent différents jours de la semaine dans tous les quartiers et districts Athènes, et sont populaires puisque les prix sont généralement moins chers que dans les supermarchés.

Les producteurs de fruits et légumes manifestent place du Parlement à At(hènes (photo @MakisSinodinos)

Les producteurs de fruits et légumes manifestent place du Parlement à At(hènes (photo @MakisSinodinos)

Cependant, il est estimé que seulement un cinquième des étals sur les marchés sont la propriété de producteurs, le reste étant géré par des commerçants qui achètent leurs marchandises en gros avant de les vendre.

La manifestation n'affectera pas les marchés des producteurs biologiques - où seuls les agriculteurs-producteurs peuvent mettre en place des stands - à Athènes.