5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

#TroikaWatch : quand les citoyens surveillent la Troïka

3 février 2014

Solidarité #TroikaWatch austérité démocratie Europe observatoire troïka

La Troïka surveille des pays; maintenant des citoyens surveillent la Troïka


740 mots   798       Comments

Un nouvel observatoire citoyen des politiques de la Troïka a lancé officiellement son projet la semaine dernière et invite les citoyens à débattre sur twitter avec le hashtag #TroikaWatch. Le but de l'observatoire? Partager les dernières nouvelles de la Troïka et des pays qui la subissent ainsi que les oppositions et résistances civiques contre elle. TroikaWatch Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de l'observatoire :

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
La Troïka surveille des pays; maintenant des citoyens surveillent la Troïka

Aujourd'hui TroikaWatch, un nouvel observatoire citoyen des politiques de la Troïka, lance officiellement son projet. Après un mois de beta-phase, TroikaWatch apportera dorénavant des nouvelles de la Troïka et des pays qui la subissent ainsi que sur les oppositions et résistances civiques contre elle. Une lettre d'information mensuelle sera publiée en neuf langues sur notre site www.troikawatch.net sur laquelle il sera possible de débattre en twittant #TroikaWatch.

La lettre d'information TroikaWatch est écrite par un groupe de personnes à travers l'Europe provenant d'organisations de la société civile et de mouvements sociaux tels que Bretton Woods Project, Corporate Europe Observatory, CADTM, Humanitas et Transnational Institute, et des militants de réseaux comme Attac, ICAN ou les mouvements sociaux espagnols PACD et 15M.

Stephan Lindner, ATTAC Allemagne, dit: “Cela fait près de quatre années que la Troïka a commencé à mettre en place des politiques d’austérité dans de nombreux pays européens affectés par la crise. Ces politiques ont des résultats dévastateurs : elles poussent les pays à s’enliser dans le néolibéralisme par des coupes dans les budgets sociaux, des réductions de salaires, des licenciements et des privatisations.
Les opérations de la Troïka se font souvent en coulisse et il est difficile d’obtenir des informations précises les concernant. C’est pour cela que TroikaWatch entre en scène”.

Emma Avilés Thurlow, militante du réseau ICAN (International Citizen debt Audit Network) et du mouvement espagnol 5M, ajoute: “Nos nouvelles concernant la résistance à la Troïka viennent du terrain, comme nous voulons montrer les initiatives citoyennes contre ces politiques qui leur sont imposées non démocratiquement et aider à la création d’alliances et à la promotion d’initiatives constructives par de nouvelles coopérations et collaborations”.

Ajda Pistotnik de Humanitas explique: “Ce ne sont pas que les pays directement sous l’emprise de la Troïka que nous voulons couvrir mais aussi tous ceux qui font l’objet de pressions insistantes de la part de l’UE pour imposer des mesures proches de celles de la Troïka, ainsi que les pays qui se battent pour essayer de lui échapper”.

Sol Trumbo Vila from Transnational Institute: “Depuis des décennies la logique contre-productive de l’austérité a dévasté les populations des pays en développement, en dégradant les conditions de vie des plus vulnérables. Justifiées par la peur de la dette, la compétition internationale et l’idéologie néolibérale, les coupes qu’elle impose n’ont toujours servi qu’à exacerber les inégalités économiques et sociales en dévastant tout potentiel de croissance économique et les conditions de vie. Nous devons renforcer la coopération européenne pour lutter contre ces politiques, qui sont imposées aussi en Europe; TroikaWatch a un rôle à jouer pour faciliter cette coopération”.

Par cette lettre d’information, TroikaWatch veut servir de lien entre les mobilisations qui s’organisent dans différents pays européens et permettre aux citoyens actifs d’avoir entre les mains toute l’information nécessaire pour les mener à bien. La souscription à la lettre d’information est gratuite et peut se faire sur notre site: www.troikawatch.net

Contacts :

Stephan Lindner (Attac Germany; Germany; German and English):
stlindner@ipn.de, +49 176 24342789

Emma Avilés Thurlow (PACD, ICAN; France/Spain; Spanish and English):
emma.av.th@gmail.com, +33 666 758 009

Thanos Contargyris (Attac Hellas; Greece; Greek, English and French):
thanos@dialogos.gr, +30 6949727390

Leonie Hogervorst (Corporate Europe Observatory; Belgium/the Netherlands, Dutch and English)
leonie@corporateeurope.org, +32 2 893 0930

Rui Viana Pereira (CADPP, Democracia e Dνvida; Portugal; Portuguese and English)
ruivianapereira@gmail.com, +351 939325078

Sol Trumbo Vila (Transnational Institute; the Netherlands/Spain; Spanish and English)
soltrumbovila@tni.org, +31610172065

Chiara Filoni (CADTM; Belgium/Italy; Italian, French and English)
chiara@cadtm.org, +32 486 119832

Ajda Pistotnik (Humanitas; Slovenia; Slovenian and English)
ajda@humanitas.si, +386 1 4300343