5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

L'anarchiste Kostas Sakkas à nouveau arrêté par l'unité anti-terrorisme

16 janvier 2014

Police empreintes enquête Grèce Kostas Sakkas

De nombreuses questions à nouveau soulevées par l'arrestation de Kostas Sakkas


347 mots   612       Comments

Les souffrances de Kostas Sakkas semblent n’en pas finir. Jeudi, il a été à nouveau arrêté : selon l'accusation, ses empreintes digitales auraient été identifiées dans un appartement de la banlieue d'Athènes Halandri qui aurait servi de pied-à-terre aux membres de la Conspiration des cellules de feu. Les questions concernant l’enquête de police sont là encore nombreuses, la police ayant indiqué en février 2013 avoir analysé « de fond en comble » l'appartement en question.

#free_sakkas

#free_sakkas

Kostas Sakkas, qui était détenu durant 3 ans sans procès, avait été libéré à la suite d’une épuisante grève de la faim, tandis qu’il fut à nouveau arrêté après l’évasion de Xiros pour avoir violé les conditions de sa mise en liberté. Sakkas avait été présenté au Tribunal d'Athènes et acquitté, puisque la Cour avait constaté qu’il avait simplement couché un soir chez une amie. Le procureur avait fait preuve d’originalité en faisant appel.

Mais à présent, Sakkas est à nouveau arrêté, accusé du fait que l’on ait trouvé ses empreintes digitales dans un appartement de Halandri, lié à Conspiration des cellules de feu. Il est à rappeler que l’unité anti-terrorisme avait analysé « de fond en comble » cet appartement (selon ses propres déclarations) en février 2013, tandis que Sakkas avait été arrêté en 2010 et, donc, ses empreintes digitales se trouvaient déjà dans les archives de la police depuis trois ans.

On peut dons se poser la question de savoir comment, après une enquête aussi systématique et fouillée (toujours selon les déclarations de la police) les empreintes digitales de Sakkas leur avaient échappé pendant plus de 11 mois. Nous avons entendu parler de la bureaucratie grecque mais, cette fois-ci, la police bat tous les records en découvrant de nouveaux éléments concernant deux affaires sensées être closes pour la police et se trouvant au stade de la justice.

Il semblerait que les empreintes digitales de Kostas Sakkas soient particulièrement difficiles à identifier...