5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

La "Success Story" du chômage en Grèce : 6ème mois consécutif à plus de 27%

11 décembre 2013

Emploi austérité chomage Emploi Grèce OAED

1.376.463 personnes - ou 27.4% - enregistrées comme en recherche d'emploi en Septembre


447 mots   575       Comments

Le taux de chômage en Septembre était de 27,4%, selon les données de l'Autorité de la statistique hellénique (ELSTAT) publiées ce mercredi. Le record de 27.5% du moi de mai n'a pas été atteint, mais c'est le 6ème mois consécutif avec un taux de chômage est supérieur à 27% : une vraie "Success Story" pour le gouvernement et la politique d'austérité.

Des demandeurs d'emploi devant l'entrée de l'agence pour l'emploi (OAED) à Athènes, le 11 décembre (Reuters)

Des demandeurs d'emploi devant l'entrée de l'agence pour l'emploi (OAED) à Athènes, le 11 décembre (Reuters)

Pour le sixième mois consécutif, le taux de chômage reste supérieur à 27%, laissant plus de la moitié des jeunes sans emploi.

Les chiffres montrent que le nombre total de personnes employées en Septembre est de 3.639.429, celui des chômeurs est de 1.376.463 et le nombre d'inactifs de 3.327.859.

Le chômage du mois de septembre en Grèce depuis 2008
SEPTEMBRE
2008 2009 2010 2011 2012 2013
Employés 4 569 736 4 519 271 4 357 751 4 020 858 3 693 557 3 639 429
Sans emploi 370 203 487 859 663 443 931 377 1 299 302 1 376 462
Inactifs 3 394 878 3 302 495 3 300 214 3 376 266 3 353 035 3 327 859
Taux de chômage 7,50% 9,70% 13,20% 18,80% 26,00% 27,40%

Le nombre des chômeurs du pays a augmenté de plus d'un million en cinq ans. En Septembre 2008, quelques mois avant la crise, 370 203 personnes (7,5%) étaient enregistrées comme chômeurs.

Les données (voir en fin d'article) montrent qu'en Septembre, le nombre de personnes ayant un emploi a augmenté de 5397 par rapport au mois précédent, soit une hausse de 0,1%.

"Au cours des 4 derniers mois, nous observons une stabilité relative de l'estimation du taux de chômage", a déclaré Elstat.

Les données montrent que le taux de chômage des femmes (31,4%) est plus élevé que celui des hommes (24,5%).

La Macédoine-Thrace (30,4%), l'Epire-Macédoine occidentale (30%) et l'Attique (27,9%) sont les régions où le taux de chômage est le plus élevé.

Les îles de la mer Égée enregistrent le taux le plus bas (21,5%).

En termes de groupe d'âge, la plus forte proportion de chômeurs concerne le groupe de moins de 25 ans, où 51,9% sont inscrits au chômage, en baisse de 60,6% le mois précédent.

Comme Elstat a souligné dans le passé, pas tous les jeunes qu'il juge chômeurs sont à la recherche d'emploi. Au premier trimestre de cette année, le taux de chômage, qui cherche à déterminer combien de moins de 25 ans sont à la recherche de travail, mais ne peuvent pas en trouver, 71,3% de ce groupe d'âge étaient jugés inactifs ou ne cherchaient pas de travail, et 17,2% étaient classés comme chômeurs. Néanmoins, seulement 11,5% sont considérés comme ayant un emploi.

Il convient de rappeler que les allocations chômage sont de 359€ par mois pour une seule année, quelque soit le salaire perçu avant la perte de l'emploi.

Le document est disponible ici.