5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Manifestations #6dgr en la mémoire d’Alexis en Grèce : arrestations (dont 2 photo-reporters) et affrontements à Exarcheia

6 décembre 2013

Police Société Alexis Grigoropoulos Athènes Grèce manifestations

Très forte présence policière et des arrestations (dont 2 photo-reporters)


505 mots   897       Comments

Des rassemblements et des marches ont eu lieu aujourd’hui à Athènes et dans d’autres villes de Grèce, notamment à Thessalonique,  en mémoire au jeune Alexis Grigoropoulos (15 ans), 5 ans après son assassinat par un policier, qui avait donné lieu à des violentes émeutes en 2008.

"Alexis, tu es encore en vie, je n'oublie pas le 6/12/2008. Flics, porcs assassins" Propylées, le 6 décembre 2013 (photo Makis Sinodinos)

"Alexis, tu es encore en vie, je n'oublie pas le 6/12/2008. Flics, porcs assassins" Propylées, le 6 décembre 2013 (photo Makis Sinodinos)

Les métros étaient fermés dans le centre de la capitale et une très forte présence policière a été remarquée à Athènes et Thessalonique. Si quelques incidents mineurs ont eu lieu dans la journée, la police est en ce moment même dans le quartier contestataire d'Exarcheia à Athènes : gaz lacrymogènes et cocktails molotov sont de la partie...

alexis

En journée

Rassemblement dynamique ce matin aux Propylées, où des centaines de manifestants se sont réunis en mémoire de l’assassinat d’Alexis Grigoropoulos 5 ans auparavant. Étaient présents : les étudiants, les enseignants, les organisations anti-fascistes, les mouvements anti-autoritaires, les anciens employés de l’ERT, et des employés des universités et des hôpitaux.

La vidéo de la journée par Eleftherotypia :

Photos de quelques arrestations :

Peu avant la fin de la manifestation, un groupe de manifestants s’est retrouvé encerclé devant les propylées par des dizaines d’hommes de la MAT (police anti-émeute) qui, après les avoir contrôlé et fouillé, les ont laissé se disperser.

Un jeune de 17 ans a été arrêté par des policiers en civil vers 16H alors qu'il avait quitté la manifestation et s'apprêtait à rentrer chez lui. Ce n'est que vers 20h30 qu'il fut autorisé à téléphonner pour prévenir sa famille. Ses parents, venus le chercher au commissariat, durent attendre jusqu'à presque minuit pour qu'il soit enfin libéré.

Deux photo-reporters, dont un belge, ont été interpellés puis relâchés.

La présence policière à Athènes et Thessalonique :


En soirée

Une autre manifestation avait lieu à Athènes en début de soirée (photos @dromografos) :

La police était ce soir en pleine opération dans le quartier contestataire d'Exarcheia où elle aurait procédé à de nombreuses interpellations.

Photos de iefemerida :

Le commentaire d'une athénienne présente à Exarcheia vers 22h :

C'est tellement orwellien sur la place Exarchia maintenant. Sombre, vide, la police à chaque coin, on peut sentir les gaz lacrymogènes dans l'air.

Affrontements dans la soirée :

Exarcheia à 20h :

Exarcheia encore :

Bilan final officiel de la journée et soirée : 136 interpellations (dont 84 à Exarcheia) & 7 arrestations (dont 3 à Exarcheia).