5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Skouries : 9 Novembre 2013 - Journée mondiale d’action contre les mines d’or en Chalcidique - #SaveSkouries

9 novembre 2013

Solidarité Chalcidique Eldorado Gold Grèce Hellas Gold lutte sociale Skouries

Pour la survie de la forêt de Skouries et le retour de la justice en Grèce


905 mots   1053       Comments

Depuis plus d'un an, Okeanews partage les événements de la région de Skouries, en Chalcidique, dans le nord de la Grèce. La population, en lutte contre la mine d'or exploitée par le géant canadien Eldorado Gold et son acolyte grec Hellas Gold, subit une répression scandaleuse et la région est devenue un exemple du non droit et de l'injustice en grèce .

Ce 9 novembre 2013, Okeanews se joint aux militants désormais accusés par l'Etat grec d'être membres d'un « mou­ve­ment criminel » : si la lutte sociale et l’engagement pour les droits de l'hommes et l'environnement deviennent des actes criminels, que restera-t-il de la démocratie grecque ?

Sauver Skouries et être solidaire des citoyens en lutte, c'est nous sauvez nous même ! Ils ont besoin de nous. De nous tous !


SaveSkouries

9 Novembre 2013
Journée mondiale d’action contre les mines d’or en Chalcidique

Ce qui se passe

La Chalcidique est d’une beauté naturelle telle que, tous les ans, elle est inondée de touristes qui viennent du monde entier. Dans la partie occidentale de la Chalcidique, se trouve la forêt primitive de Skouries.

Depuis quelques années, la société minière multinationale Eldorado Gold est établie à Skouries et, avec le concours de puissants intérêts privés locaux, elle a entamé des activités d’extraction minière à grande échelle.

Ainsi, la destruction irréparable de l’écosystème de Skouries est déjà en cours impliquant des dangers majeurs de pollution du sol et de l’aquifère de toute la Chalcidique occidentale par des métaux lourds.

Quand l’injustice se fait Loi

Nous habitons en Chalcidique et nous sommes pêcheurs, agriculteurs, éleveurs, apiculteurs, hommes et femmes d’affaires et scientifiques. En un mot comme en mille, nous sommes des gens qui aimons notre pays.

Lorsque, il y a plusieurs années, nous avons demandé aux autorités de nous informer et d’avoir une consultation publique au sujet de l’extraction d’or dans notre région, elles ont reporté la chose à un avenir qui n’est jamais venu.

Lorsque nous nous sommes adressés à des instances scientifiques neutres pour connaître les impacts potentiels de l’extraction sur nos vies, elles nous ont expliqué que la destruction serait irréparable, pour ce qui concerne tant les écosystèmes que l’économie de la région.

Lorsque nous avons saisi les tribunaux compétents, ceux-ci n’ont procédé qu’au contrôle de la légalité des permis d’extraction, sans statuer sur le fond et, donc, sur la destruction.

Quand nous avons manifesté contre les mines, des forces spéciales de la police sont intervenues comme une armée d’occupation, en nous violentant et en nous terrorisant, nous et nos enfants.

Lorsque, au mois d’août, il a été officiellement annoncé qu’au village de Néochori, qui se trouve dans notre région, l’eau potable n’était plus potable à cause de sa teneur élevée en arsenic, l’État n’a pas mené d’enquête pour établir le lien potentiel entre la présence d’arsenic dans l’eau et les forages réalisés par la société minière à proximité des sources qui alimentent le village en eau.

Lorsque, tout récemment, les institutions de l’Union européenne ont examiné l’aide de l’état à l’ « investissement », la Cour de l’Union européenne a condamné la Grèce pour avoir accordé aux sociétés d’extraction de Chalcidique des millions d’euros d'aides illégales.

Lorsque nous nous rendons dans la forêt de Skouries pour nous occuper de nos ruches, nous rencontrons des hommes armés d’Eldorado Gold qui vérifient nos identités et nous interdisent l’accès.

Et, dorénavant, l’État grec qualifie notre mouvement de « mouvement criminel » et assimile nos actions à l’activité criminelle de l’Aube Dorée nazie. Il a emprisonné quatre des habitants et a entamé des poursuites contre des dizaines d’autres, donnant un caractère juridique à la violence et à l’injustice dont nous sommes victimes.

Résister devient un Devoir

Nous sommes des habitants de la Chalcidique et des Grecs solidaires de tout le pays. Depuis trois ans, nous sortons dans les rues pour lutter pour notre pays. Nous ne réclamons pas simplement nos droits. Nous réclamons notre vie et notre avenir, la vie et l’avenir de nos enfants.

Nous sommes solidaires avec toute personne qui lutte pour la vie, l’égalité, la liberté, la dignité. La pénalisation et la répression des luttes des mouvements sociaux qui soutiennent les droits fondamentaux représentent la seule réaction d’un système de pouvoir en panique.

Il est de notre devoir de protéger, en élevant la voix, tous ceux qui résistent contre l’arbitraire du pouvoir. Nous estimons que, unis, nous sommes forts.

Nous lançons un appel pour que, le samedi 9 novembre, des manifestations, des événements, des actions aient lieu dans le monde entier pour mettre fin aux poursuites et à l’emprisonnement des habitants qui luttent et pour que cessent immédiatement les activités d’extraction en Chalcidique.

Notre lutte en est à un tournant critique.

À présent, nous avons besoin de vous, tous.

#saveskouries

Le 9 novembre. Partout en Grèce et dans le monde entier.

9-novembre-2013-halkidiki-franc3a7ais-final