5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Le ministre grec des finances évoque -finalement- de nouvelles mesures d'austérité

25 octobre 2013

Economie austérité Giannis Stournaras Grèce mesures ministère des finances promesses troïka

Promesses non tenues pour le ministre des finances


259 mots   617       Comments

Le ministre des finances Giannis Stournaras avait promis qu'il n'y aurait pas de nouvelle mesures d'austérité. Les promesses, comme beaucoup d'autres, se sont à nouveau évaporées après ses dernières déclarations : "Entre le « non » à de nouvelles mesures budgétaires horizontales, que je soutiens moi aussi, à un « non », aucune mesure, il y a un écart énorme".

Le ministre des finances

Le ministre des finances

Dans ses déclarations au journal « Ta nea », Giannis Stournaras a déclaré : « Nous, nous acceptons le fait que des mesures de 500 millions d’euro sont nécessaires, au lieu des 2,5 milliards de la Troïka. Mais ces 500 millions d’euro, il faut bien qu’ils viennent de quelque part. Et comme le problème de ce trou dans la caisse provient des fonds de pension, c’est là qu’il faut que nous les prenions. Nous ne pouvons parler d’aucune mesure. Entre le « non » à de nouvelles mesures budgétaires horizontales, que je soutiens moi aussi, et un « non », aucune mesure, il y a un écart énorme ».
Des circulaires économiques indiquent que, après les sévères déclarations de la semaine dernière, il n’y aura pas de nouvelles mesures « horizontales », on prépare le terrain à l’invasion de la Troïka qui « inévitablement, entraînera des mesures », au moins 500 millions d’euro.

Le ministre déclare que la Troïka réclame 2,5 milliards d’euro de mesures pour 2014 au lieu de 2 milliards d’euro comme indiqué dans les circulaires économiques de ces derniers jours.