5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

L'ERT pourrait être évacuée d'ici la fin du mois d'octobre

14 octobre 2013

Médias Politique ERT Grèce Union Européenne

Afin de récupérer d'urgence les installations de l'ERT pour les transférer à la NERIT, les anciens employés de l'ERT qui occupent toujours les bâtiments à Agia Paraskevi pourraient être "évacués" d'ici la fin du mois d'octobre.


387 mots   512       Comments

Selon Panos Haritos, journaliste chez ERT, et auteur du blog éponyme, le gouvernement planifierait l'évacuation de l'ERT. En effet, la Grèce étant destinée à présider pour un semestre le Conseil de l'UE à partir du premier janvier 2014, ses dirigeants mettent tout en oeuvre (et vraiment à n'importe quel prix) pour présenter une image "propre" à l'UE. Par conséquent, ils estiment qu'ils faut impérativement "récupérer les installation [de l'ERT] sans quoi le coût pour la nouvelle chaine [NERIT] sera insurmontable" a déclaré M.Kapsi, le ministre responsable de la nouvelle télévision publique, car cela impliquerait de passer des contrats avec des sociétés privées de signaux de télévision par satellite qui devrait être négociés à plusieurs "dizaines de millions d' euros. "

Vendredi dernier, le ministre de la radiodiffusion publique Pantelis Kapsis, conjointement avec le représentant du gouvernement Simos KEDIKOGLOU et l'administrateur spécial de l'ERT M. Manalis, a participé à la grande réunion qui s'est tenue au ministère des Affaires étrangères, afin de permettre une cartographie initiale des besoins et a demandé un premier récapitulatif des besoins et ainsi que la meilleure couverture possible pour la présidence grecque de l'Union européenne.
ERTEnd
Dans cette perspective et afin de récupérer d'urgence les installations de l'ERT pour les transférer à la NERIT, évitant ainsi de contracter d'onéreux contrats pour une couverture satellitaire, les anciens employés de l'ERT, qui occupent toujours les bâtiments à Agia Paraskevi, seraient "évacués" d'ici la fin du mois d'octobre. Par quel moyen? Aucun élément de la réunion ne permet de le dire.

La date du début de la diffusion de la chaine NERIT reste elle aussi en suspens.

À l'exception de M. Kapsis qui a participé activement à la conversation avec les dirigeants du ministère des affaires étrangères, les autres membres présents à la réunion n'auraient pas participé à la conversation portant sur la diffusion de la radio-télé publique, selon des informations fiables.

Si les engagements pris à cette occasion sont mis en œuvre, la fin de l'émission diffusée par les anciens employés de l'ERT devrait être prévue pour bientôt, eux qui depuis le 11 Juin continuer à diffuser leur émission et le programme des productions.