5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Les Universités dans le rouge en Grèce

7 octobre 2013

Education Grèce mise en disponibilité réformes Universités

5 semaines de grève consécutives des employés de l'administration des universités et le gouvernement se montre toujours aussi intransigeant. Résultat: un mouvement qui se durcit et qui menace d'exploser....


238 mots   452       Comments

La situation est explosive dans les universités alors que se rapproche l’échéance de la demande du procureur de remettre les listes du personnel concerné par la mise en disponibilité. Le personnel administratif de 8 des plus grandes universités du pays touchées par les mesures poursuit sa grève toute cette semaine.
panepistimio-panteio-280x230
La situation est tendue entre l’administration du Sénat et celle des employés grévistes de l’administration.

C’est l’une des semaines les plus cruciales qui commence aujourd’hui pour les universités du pays.

Les procureurs, ayant envoyé depuis vendredi la demande de remise des listes de mise en disponibilité, attendent la réponse des (huit) fondations jusqu’à après demain (mercredi 9 Octobre), date limite imposée par le ministère de l’éducation.

En cas de non-réponse, il y aura des confrontations. La tension est à son comble. L’écart entre l’administration du Sénat et, pour la 5ème semaine consécutive, les employés grévistes de l’administration, grandit à mesure que s’approche la date limite, et la situation s’envenime.

La situation est explosive à l’Université d’Athènes, et à l'Ecole polytechnique, mais aussi au niveau régional, comme en Thessalie, où les autorités ont annoncé l’exclusion des services de directions qui ne tiendraient pas compte de la demande du procureur « dans le but de ne pas délivrer les informations ».