5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Sondage en Grèce : 55,7% de la population ne peut plus acheter de médicaments

4 octobre 2013

Santé crise Grèce santé

Les conséquences de la crise sur la santé des Grecs


204 mots   632       Comments

Ils ne peuvent plus acheter de médicaments, leur santé est touchée et bon nombre d’entre eux réduisent la posologie. C’est ce que révèle une enquête de menée pour le compte de l’École nationale de santé publique. Selon l’enquête, le manque de justice constitue la plus grande crainte des Grecs (91,7%), suivent le chômage (84,4%), la pauvreté (83,6%), la criminalité (82,6%) et la maladie (81,4%).
Kapa Research
Selon l'enquête de Kapa Research, 60% des personnes interrogées déclarent encore que la crise a affecté leur santé, 56,9% qu’elle a affecté leur santé mentale et 52,6%, leurs relations. Parmi les personnes interrogées, 55,7% ont des difficultés à acheter des médicaments, tandis que 28,4% ont recours à une diminution de la posologie du traitement médicamenteux.

En ce qui concerne les modes d’information, la majorité des personnes demandent encore des informations auprès des médecins, pour éviter le danger qu’impliquent les informations fournies par des non-médecins. Néanmoins, 53,5% ont déclaré s’informer auprès des pharmaciens, 58,8% recherchent des informations sur internet, 25,4% dans les médias sociaux et 24% dans la presse, tandis que 79,7% ont déclaré être très ou assez informés sur des questions de santé.