5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce : des prévisions de taux de chômage à 34% pour 2016

3 octobre 2013

Emploi Grèce troïka

L'Institut du Travail de la Confédération Générale des Travailleurs Grecs appelle a un plan de développement comparable au plan Marshall


224 mots   505       Comments

Les prévisions de la GSEE (Confédération Générale des Travailleurs Grecs) sur la montée du chômage dans les prochaines années sont pour le moinscatastrophiques et seraient directement en lien avec la politique du gouvernement grec et celle imposée par la troïka.
anergia30_8-280x250

L’étude réalisée par l’institut du travail de la GSEE prévoit une augmentation du taux de chômage à 34% d’ici 2006.
Cette même enquête indique que depuis le mois d’octobre 2008, environ 1 000 000 d’emplois ont été perdus, tandis que le taux de chômage de 27,4% enregistré en Mars dernier par l’Autorité Statistique Grecque est le taux le plus élevé enregistré ces 30 dernières années dans un pays du monde occidental.

Le INE-GSEE (l'Institut du Travail de la Confédération Générale des Travailleurs Grecs) affirme que : « La poursuite de la pratique politique du gouvernement grec et de la troïka va continuer à avoir des effets dévastateurs sur le PIB et sur l’emploi ces prochaines années. Elle estime qu'au contraire, la mise en œuvre d’un plan de développement , comparable au plan Marshall, qui serait financé par les organismes de l’Union Européenne tels que la Banque Européenne d’Investissement, pourrait conduire l’économie grecque sur la voie du redressement. »