5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce : arrestations du leader et de plusieurs membres d'Aube Dorée

28 septembre 2013

Police Politique arrestations Aube Dorée Grèce

Des dizaines de mandats d’arrêt ont été lancés concernant plusieurs autres membres d’organisations locales dans tout le pays. 18 membres de l'Aube Dorée ont été arrêtés.


309 mots   685       Comments

Nikos Michaloliakos, chef d’Aube Dorée, et plusieurs députés du parti, dont Elias Kassidiaris, ont été arrêtés au motif de constitution et de participation à une organisation criminelle. Ils sont en garde à vue au Département de l’antiterrorisme. 18 membres de l'Aube Dorée ont été arrêtés.

xa1380350347

Il s’agit des députés Ilias Kasidiaris, Ilias Panagiotaros, Yannis Lagos, tandis que Giorgos Patelis -chef de l’organisation locale du parti à Nikaia- et deux officiers de police sont également arrêtés.

Selon la police, trois armes concernant lesquelles il ne disposait pas de permis ont été trouvées au domicile de Michaloliakos.

Les députés Nikos Mihos et Christos Pappas sont actuellement recherchés.

Toutefois, le dernier a déclaré à la radio de Real Fm : «Moi, je circule libre. Je n’ai vu personne. Le gouvernement tremble à l’idée des élections. Le gouvernement de l’occupation procède à des poursuites illégales inédites contre des parlementaires. Le moment viendra où il rendra des comptes au peuple.»

«Ils ont démantelé toute la police et le service des renseignements, pour nous arrêter » a déclaré aux journalistes, en se rendant à la Direction générale de la police, le député Giorgos Germenis.

Les accusations auxquelles ils sont confrontés sont celles de constitution et de participation à une organisation criminelle, sur la base de l’article 186, paragraphe 1, du Code pénal. Les arrestations ont eu lieu sur ordonnance après examen du rapport du vice-Procureur de la Cour d’Annulation, M. Ch. Vourliotis, qui aborde également l’accusation de blanchiment d’argent. Cela implique l’ouverture immédiate de leurs comptes en banque.

D’après nos informations, il existe encore des dizaines de mandats d’arrêt concernant plusieurs autres membres d’organisations locales, dans tout le pays.