5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

L'ERT n'est pas morte

5 septembre 2013

Liberté de la Presse Médias ERT Grèce NERIT Pantelis Kapsis

Migraine pour le vice-ministre de la télévision publique. ERT couvrira les évènements de la Foire internationale de Thessalonique. De plus, elle est la seule à disposer d’un correspondant au Moyen-Orient.


169 mots   541       Comments

Les journalistes et les techniciens de la Radiotélévision publique grecque fermée sur ordre du premier ministre le 11 juin dernier auraient décidé que l'ERT couvrira les événements de la Foire internationale de Thessalonique. De quoi donner une migraine de plus au ministre en charge de la radiotélévision publique Pantelis Kapsis.

Pantelis Kapsis (photo EUROKINISSI)

Pantelis Kapsis (photo EUROKINISSI)

En outre, ERT retransmettra les conférences de presse des dirigeants politiques de l’opposition. Ceux-ci, tout comme leurs cadres et les délégués des unions syndicales du pays, ne participeront à aucune émission de DT (la « nouvelle » télévision publique qui peine à s’encadrer de personnel).

Il s’agit d’une victoire sur le plan de la communication mais aussi sur le fond, pour les travailleurs d’ERT.

Surtout si Samaras n’accorde pas de conférence de presse à Thessalonique.

12Rappelons également qu’ERT est la seule à disposer, en ces moments cruciaux, d’un correspondant au Moyen-Orient, Panos Haritos.