5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

1.1 millions de Grecs travailleraient sans salaire

3 septembre 2013

Brèves Emploi austérité chomage Grèce IKA salaires travail

Un nouveau rapport de l'IKA fait état d'une situation critique pour un grand nombre de salariés, qui travaillent souvent sans être payés.


259 mots   1247       Comments

Des travailleurs des chantiers navals en grève exigent leurs salaires.

Des travailleurs des chantiers navals en grève exigent leurs salaires.

La crise économique grecque, qui a créé un record de 27,6 % de chômage, aurait généré un grand nombre de travailleurs qui, terrifiés à l’idée de perdre leur emploi, travaillent depuis des mois sans être payés. Ils seraient aujourd'hui plus d'un million.

Ces données choquantes, issues de l’inspection du travail de l’IKA (l’Institut d’assurances sociales, le plus grand organisme grec de sécurité sociale), révèle que seulement 700 000 travailleurs sur 1, 8 million dans le secteur privé reçoivent leur salaire régulièrement (même réduits) et en temps voulu.

Ce rapport ne dit pas si les entreprises profitent de la crise en retardant les salaires ou en ne les payant pas du tout, ni ce qui pourrait être fait au sujet de la violation de la législation grecque du travail. Les retards de paie vont de 3 à 12 mois et certains travailleurs se doutent qu’ils ne seront jamais payés et que le gouvernement ne fera rien contre ça.

Cette année, un million de travailleurs se sont également vu refuser l’indemnité de congé. Les données montrent que, malgré la loi et les amendes occasionnelles données aux entreprises qui ne respectent pas la loi, les plaintes des employés sont très rares parce qu’ils craignent d’être licenciés et qu’il revient beaucoup moins cher aux entreprises de payer des amendes que des travailleurs.