5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Le maire d'une commune du camp d'Amygdaleza dénonce le "business juteux" des camps de détention

12 août 2013

Droits de l'homme Immigration Polémique Amygdaleza camp de détention Grèce

"Amygdaleza et les centres de détentions pour immigrants , c’est un business énorme avec des directions de missions confiées en particulier aux fournisseurs « amis »…. Ils ont trouvé une machine pour piller les fonds de l’Union Européenne".


245 mots   788       Comments

Lors d'une intervention sur la télévision privée Skaï, le maire de Menidi, une commune a proximité du camp d'Amygdaleza aurait déclaré que la Grèce reçoit 120 000€ par jour de l'Union Européenne pour les 1600 détenus du camp. Un business juteux selon lui pour les "fournisseurs amis". Il ajoute que "Si l’argent, qui vient de l’extérieur, avait été investi dans les conditions de vie des détenus, ils auraient même dû avoir des piscines… Sauf qu’ils vivent dans des containers où la température est de 45° à l’intérieur."

Amygdaleza

La déclaration du maire :

Amygdaleza et les centres de détentions pour immigrants , c’est un business énorme avec des directions de missions confiées en particulier aux fournisseurs « amis »…. Ils ont trouvé une machine pour piller les fonds de l’Union Européenne.

Quels immigrés et quelle sécurité des citoyens ? Pour 1600 détenus au camp d’Amygdaleza, l’UE paye chaque jour 120 000 € !!! Si l’argent, qui vient de l’extérieur, avait été investi dans les conditions de vie des détenus, ils auraient même dû avoir des piscines…

Sauf qu’ils vivent dans des containers où la température est de 45° à l’intérieur. Ici nous avons trouvé une nouvelle astuce pour « construire » « nos » villas…

Cette déclaration ne serait pas surprenante, puisque personne ne sait vraiment où vont les juteuses sub­ven­tions euro­péennes pour l’immigration.

.