5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce : le porte parole du gouvernement rayé du syndicat des journalistes

30 juillet 2013

Brèves Médias Politique ERT expulsion Grèce

Simos Kedikoglou a annoncé la fer­me­ture de l’ERT pour son « opa­cité dans la ges­tion des contrats » alors qu'il en était lui même un probable employé fictif. Il a été rayé du syndicat des journalistes.


160 mots   593       Comments

La commission disciplinaire du ESIEA (syndicats des journalistes de la presse Athénienne) a décidé d’effacer définitivement de ses registres le porte parole du gouvernement Simos Kedikoglou (Nouvelle Démocratie) à cause de son implication dans la décision gouvernementale de fermer l’ERT. C'est en effet lui qui avait annoncé la mauvaise nouvelle sur ... la TV publique grecque.
812050890ed1ab26e88fa235e95c52ba_L

La décision a été prise par quatre voix contre une. Le membre dissident s’est prononcé en faveur d’une exclusion d’un mois et non pas d’une exclusion définitive comme il a finalement été décidé.

La justification de la décision de la commission disciplinaire sera envoyé demain à l’ESIEA et sera rendue publique sur le site Internet du syndicat.

Rappelons que Simos Kedikoglou a annoncé la fer­me­ture de l’ERT pour son « opa­cité dans la ges­tion des contrats » alors qu'il en était lui même un probable employé fictif.