5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce : la presse française se jette sur les faux-aveugles de l'île de Kalymnos

23 juillet 2013

Médias Mythe Santé Grèce IKA

... mais va-t-elle revenir sur ses chiffres et publier des articles correctifs ?


660 mots   1131       Comments

En France, la grande majorité des médias a repris la brève de l'afp concernant les faux aveugles qui recouvrent la vue à l'occasion de contrôles des services sociaux sur l'île de Kalymnos. Les chiffres ont pourtant été revus à la baisse par la sécurité sociale grecque depuis la publication du grand nombre d'articles dans la presse française. Une enquête a même été ouverte. A l'instar du faux scandale sur l'embauche de 70000 fonctionnaires entre 2011 et 2012, la presse française va-t-elle se taire et laisser ses lecteurs conclure que "Le Grec est un voleur" ou va-telle corriger ses articles concernant ce thème ?
IKA 2_b2

Au moment de la reprise de la brève AFP par l'ensemble de la presse française,  les chiffres avancés sont inquiétants : 65% des personnes contrôlées pour cécité sur l'île de Kalymnos auraient finalement une vue normale. D'où les nombreux commentaires ironiques sur les réseaux sociaux. Mais depuis ces publications, la sécurité sociale grecque est revenue sur les chiffres et a même ouvert une enquête pour établir les responsabilités dans les erreurs de calcul, comme le précise -entre autre- le site news.gr :

"Les données concernant les bénéficiaires frauduleux d’allocation cécité à Kalymnos (100 faux aveugles à Kalymnos et 9 à Rhodes), publiées par IKA-ETAM la semaine dernière, étaient erronées, comme le précise l’administration de la Fondation dans un communiqué paru le 22 Juillet. D’après le communiqué, les informations erronées proviennent « d’erreurs de calcul de la part des autorités compétentes ». Une enquête pour établir les responsabilités disciplinaires a été ouverte.

Pour restituer les données réelles, l’administration de l’IKA-ETAM rapporte qu’un examen approfondi des données montre que le centre d’examen de Kalymnos (où ont été examinés les bénéficiaires d’allocation de Kalymnos, Léros, Astypalaia, Lipsa et Patmos) , compte finalement non pas 89 bénéficiaires de l’allocation cécité mais 80, parmi lesquels seulement 28 cas de fraude ont été avérés (soit 35%)."

Ce n'est plus exactement la même chose... Et rien que pour ce centre d'examen, on est loin des 65,7% de fraudes annoncés par l'IKA, et relayés par l'ensemble de la presse française.

"Etrangement", Okeanews était resté silencieux lors de la publication de tous ces articles, et pour cause, nous sentions le loup venir, par habitude sans doute, l'actualité grecque dans les médias français n'étant pas toujours à prendre au pied de la lettre. C'est d'ailleurs en partie la raison pour laquelle Okeanews existe. Et cela fait quelque temps déjà que nous ne sommes plus aveuglés par les "gros titres". Lors de l'annonce du Conseil d'Etat de l'obligation de réouvrir la radio-télévision publique grecque, certains médias avaient osé laisser entendre que ERT était revenue. Ce n'est pourtant toujours pas le cas. Cela fait, à l'heure ont ces lignes sont écrites , 862 heures,  18 minutes et 24 secondes que ERT ne diffuse que depuis le livestream fournit par l'EBU.

Nous invitons très cordialement toutes les rédactions françaises à changer, si ce n'est pas encore le cas, leurs chiffres sur les faux aveugles grecs,  afin de restituer un semblant de vérité bien nécessaire aujourd'hui.

Si la fraude aux prestations sociales est un scandale (en France aussi d'ailleurs), d'autres scandales se déroulent en ce moment même en Grèce et peuvent être suivis sur ... Okeanews, avec au menu : violence policière, torture dans les prisons, politique d'extrême droite, justice en berne , stigmatisation et harcèlement par la police, tests ADN forcés sur des mineurs,  tests VIH pris de force sous la pression de la police, censure, conditions de détentions inhumaines pour les migrants, destruction du droit du travail, des droits de l'homme et de la liberté de la presse.

Et la liste n'est malheureusement pas exhaustive.