5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce : la fédération de basket condamne les propos racistes du leader de l'Aube Dorée

5 juillet 2013

Brèves Polémique Politique Aube Dorée Grèce Nikos Michaloliakos racisme

Nikos Michaloliakos, le leader du parti néonazi Aube Dorée, a comparé le jeune joueur de basket à un "chimpanzé". La fédération condamne ces propos comme "inacceptables et racistes". Que va faire la justice ?


205 mots   708       Comments

greece-antetokounmpo_tzil-thumb-medium

Giannis Antetokounmpo parle lors d'une conférence de presse à Milwaukee, le 28 Juin 2013 (AP)

Dans un interview télévisé mardi, le leader de l'Aube Dorée, Nikos Michaloliakos a comparé le joueur de basket grec  Giannis Antetokounmpo, d'origine nigériane, à un "chimpanzé".

La fédération hellénique de basketball a condamné sévèrement les propos du leader de l'Aube dorée en décrivant ses remarques "inacceptables et racistes".

Giannis Antetokounmpo est un jeune grec de 18 ans, né à Athènes d'un père nigérien et qui reçu la nationalité grecque au mois de mai. Il a été recruté dernièrement par une équipe de la NBA, les Bucks de Milwaukee.

Durant l'émission de télévision, Michaloliakos, se référant au jeune joueur, a déclaré: "si vous donnez à un chimpanzé dans un zoo une banane et un drapeau, est il grec?"

Le jeune joueur de basket a été reçu cette semaine par le premier ministre Antonis Samaras, ce qui n'a manqué d'agacer nombre de grec, dont le journaliste Kostas Vaxevanis, devant cette hypocrisie.

Reste à savoir si la justice va se pencher sur le cas du leader de l'Aube Dorée...