5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce : la Gauche Démocratique soutient le gouvernement malgré sa sortie de la coalition

26 juin 2013

Brèves Politique Antonis Samaras austérité Coalition ERT Kouvelis réformes Tsipras

307 mots   435       Comments

Fotis Kouvelis, le leader de la gauche démocratique a déclaré au Commissaire européen de l'emploi et des affaires sociales que son parti continuerait à supporter la « course européenne du pays » et la nécessité de poursuivre les réformes. De son côté, Alexis Tsipras annonce que les jours du gouvernement sont désormais comptés.

Malgré son retrait du gouvernement, Kouvelis a déclaré hier qu'il supporterait la coalition bipartite afin de mettre en œuvre les réformes concernant le renflouement financier.

« La Gauche démocratique continuera à apporter son soutien à la course européenne du pays et aux besoins de réformes afin d'écraser la crise grecque » a-t-il dit lors d'une discussion avec le Commissaire européen de l'emploi et des affaires sociales hier à Athènes.

Kouvelis a tout de même rappelé que la contribution des 14 députés du parti n'a pas été suffisamment respectée tout au long de l'année, en particulier lors de la décision du Premier Ministre de fermer l'ERT.

Lorsqu'il s'est adressé aux journalistes, il a noté qu' "il y avait des décisions prises qui limitaient la possibilité d'action et de participation de la Gauche démocratique d'être respecté comme un élément essentiel lors des discussions avec les partenaires".

De son côté, le leader du parti SYRIZA, Alexis Tsipras a sauté sur l'occasion pour décrédibiliser la coalition bipartite qui a seulement une majorité de trois sièges au Parlement qui compte 300 députés.

"Malheureusement pour Monsieur Samaras, les jours de son gouvernement sont comptés", notant que le nouveau gouvernement était composé des "membres anciens et épuisés des deux partis du système".

Il a ajouté que le seul objectif du gouvernement était d'intensifier « les programmes d'austérité sur les droits des travailleurs et des jeunes ».