5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Stournaras passe outre la décision du Conseil d'Etat et refuse de ré-ouvrir ERT

18 juin 2013

Politique censure Conseil d'Etat ERT Grèce Liberté de la Presse Stournaras

Alors que le président de l'union des employés de ERT indique que les émetteurs ont été endommagés par la police anti-émeute, la décision du Conseil d'Etat ne semble avoir aucun effet sur le ministre des finances


362 mots   498       Comments

Le ministre des finances Yannis Stournaras, a annoncé aujourd'hui que la décision du Conseil d'Etat de ré-ouvrir la radio-télévision publique grecque "confirme la fermeture de ERT".

Giannis Stournaras

En parallèle, le président du syndicat des employés a déclaré :

Les émetteurs de ERT ont été endommagés par les représentants du gouvernement avec l'aide de la police anti-émeute grecque.

De son côté, un membre du Conseil d'Etat a invité la direction de l'union des salariés de ERT à "immédiatement demander une clarification de la décision de la cour".

Le gouvernement n'a pas permis à ERT de ré-ouvrir aujourd'hui malgré la décision de justice ordonnant sa réouverture immédiate. Le porte parole de la Nouvelle Démocratie d'A. Samaras a indiqué que la ré-ouverture de la radio-télévision publique grecque pourrait mettre au moins 10 jours.

Aujourd'hui à 18h, le parlement discutera de l'amendement proposé par le parti communiste d'abolir la législation sur la fermeture des organismes publics. Le SYRIZA a annoncé qu'il voterait en faveur de la proposition du KKE.

L'union des salariés de ERT appelle à une manifestation demain devant le parlement.

Face aux interprétations différentes de la décision du Conseil d'Etat,  son président Kostas Menoudakos, a dû émettre une déclaration après quelques heures, précisant :

  1. Les stations de radio et de télévision de l'ERT continueront de fonctionner comme auparavant. Un administrateur spécial sera nommé et sera en charge de sa gestion. Cet administrateur spécial aura toue l'autorité pour garder le personnel existant ou licencier des employés comme il ou elle le jugera approprié.
  2. Un nouvel organisme public de radiodiffusion devra être établi comme stipulé par la décision ministérielle commune.
  3. Les ensembles musicaux de l'ERT, son orchestre symphonique et le magazine «Radio et Télévision" ne sont pas couverts par les termes de l'arrêt du Conseil d'Etat.

Pour plus d'infos pour comprendre la décision du conseil, vous pouvez aller lire cet article (en anglais).

Comme d'habitude, c'est un peu difficile de s'y retrouver dans les méandres de l'actualité grecque...

A suivre