5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Anonymous annonce une attaque prochaine sur le parlement en Grèce

14 juin 2013

Droits de l'homme Liberté de la Presse ERT Grèce parlement

Dans un message, les Anonymous annoncent une attaque contre le parlement et précisent avoir déjà des accès à des données


365 mots   638       Comments

Dans un message de soutien à la population grecque, les Anonymous annoncent que les journalistes grecs, concernant la fermeture de ERT, "sont témoins d'un régime autoritaire qui n'a rien à envier au régime Erdogan". Ils indiquent qu'ils ont déjà un accès aux données du parlement grec et préviennent d'une attaque : "Nous allons utiliser nos puissantes armes de surveillance contre les politiciens immoraux, contraires à l'éthique et infâmes et contre tous ceux qui les soutiennent avec tous les moyens possibles, des banques aux entreprises."

Anonymous

Le message d'Anonymous :

Bonjour Grèce. Nous sommes Anonymous.

Nous suivons les événements concernant la télévision publique (ERT) dès le premier jour. Nous voulons exprimer notre soutien aux citoyens et aux journalistes grecs qui sont témoins d'un régime autoritaire qui n'a rien à envier au régime Erdogan.

Vous posez-vous des questions sur les intentions des actions de votre premier ministre?

Le temps pour les élections serait-il déjà arrivé et ils essaient de trouver un moyen de le justifier?

Est-ce une coïncidence que la fermeture de la télévision publique ait été décidée après des événements spécifiques, y compris les «erreurs» qui ont été admises par la troïka?

Nous les connaissons. Nous les suivons de très près depuis de nombreuses années. Nous sommes partout. Et si partout signifie «Le Parlement grec", alors oui. Nous avons un accès à l'intérieur aussi. Nous connaissions chaque centimètre de leur plans à venir bien avant qu'ils ne l'annoncent. Nous savons bien sûr qu'ils ne seront pas annoncé du tout.

PRISM et les projets de collecte et de surveillance du gouvernement des États-Unis ne sont pas les seuls moyens pour l'extraction d'informations. Nous allons utiliser nos puissantes armes de surveillance contre les politiciens immoraux, contraires à l'éthique et infâmes et contre tous ceux qui les soutiennent avec tous les moyens possibles, des banques aux entreprises.

La prochaine fois nous allons traiter avec chacun de vous personnellement.

Nous sommes Anonymous.

Nous sommes légion.

Nous ne pardonnons pas.

Nous n'oublions pas.

Ne nous attendez pas, nous sommes déjà ici.

A suivre.