5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Papi (re-)fait de la résistance : l'interview de Manolis Glezos sur la fermeture antidémocratique de l'ERT

12 juin 2013

Médias Politique ERT Manolis Glezos résistance

La retranscription en français de l'interview de Manolis Glezos par une (ex-) journaliste de l'ERT sur Left.gr : Morceaux choisis


414 mots   683       Comments

Manolis Glezos n'est plus à présenter. Figure de la résistance grecque contre l'occupation allemande pendant la seconde Guerre Mondiale, homme politique, journaliste et écrivain, il est désormais député du Syriza. Tout le monde se souvient du regard qu'il jette à un CRS pendant l'une des premières manifestations dues à la crise (voir photo ci-dessous). Celui qui avait jadis décroché le drapeau nazi de l'Acropole se lance dans une nouvelle bataille : A l'occasion de la fermeture antidémocratique de l'ERT, la télévision publique grecque, il veut permettre au peuple grec de sortir du silence (vidéo en fin d'article).
Glezou

Voici ma proposition en tant que citoyen et en tant que journaliste qui a consacré sa vie à s’accrocher au stylo pour informer le peuple grec. Déjà, la concentration de monde qu’il y a jusqu’à maintenant démontre que ça ne se peut pas, que si nous rassemblons correctement nos forces, ils ne pourront pas mettre à exécution leur projet d’entraver la volonté du peuple grec. Là, ils veulent nous imposer, et c’est leur but le plus profond, le silence. Ils veulent nous imposer le calme, ils veulent nous imposer la politique de l’enterrement. (…)
Donc, leur projet le plus profond, c’est de tout faire rentrer sous terre, pour pouvoir imposer leurs plans.

Pour cette raison, il faut que tous, et surtout tous les journalistes, interrompent leur travail et qu’ils viennent ici pour aider les journalistes de l’ERT, que ce soit au centre ou en périphérie, là où peut le peuple, là où il peut, il faut qu’il réagisse et pas seulement par le vote, mais par la manifestation et la grève.

C’est maintenant que ça commence, et j’insiste là-dessus. Si nous le décidons tous, c’est maintenant que commence la lutte qui va renverser la politique de la Troïka, qui va renverser la politique des… [quelqu’un dans la foule : « Des allemands ! Tu vas renverser les allemands !] … Pas tout seul ! Tous ensembles ! Tous ensembles !! [« Tous ensemble », reprend une voix dans la foule] Il faut que nous profitions de l’occasion de cette lutte (…) pour aider le peuple grec, pour qu’ils ne lui ferment pas la bouche. Parce que qu’est-ce qu’ils essayent de faire là ? Ils essayent de fermer non pas les stations de radio, mais ils essayent de fermer la bouche au peuple !


La vidéo :