5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

La Commission Européenne désapprouve un plan de lutte contre le chômage en Grèce

27 mai 2013

Brèves chomage Emploi Grèce

232 mots   620       Comments

Malgré l'aval de la Troïka et de ses créanciers, la commission européenne a rejeté la semaine dernière un plan de lutte contre le chômage proposé par le ministre du travail Yiannis Vroutsis et l'OAED (agence pour l'emploi) visant un programme d'aide à court terme pour les 400,000 chômeurs faisant partie d’un foyer où aucun membre ne travaille. Grâce au fonds d'aide européen, des subventions de 490 euro pour les personnes agées de plus de 25 ans et de 470 euros pour les plus jeunes étaient envisagées.

Le directeur général de la Commission pour l'emploi, Koos Richelle, a fait savoir au ministre grec du travail que la Grèce n'était pas en mesure d'utiliser l'argent du fonds social européen car les termes du contrat ne sont pas compatibles avec les règlements communautaires. Le financement ne peut donc pas être approuvé.

Alors que la Grèce compte plus de 27% de chômeurs, le commissaire du travail, des affaires sociales et de l'intégration , Lazlo Andor, a contacté la direction générale de son département pour demander la suppression de ces obstacles bureaucratiques, appelant à la compréhension et la flexibilité . Qui plus est, le ministre du travail aurait été félicité par la Troïka pour cette initiative car de un tel programme est un levier pour le plan d'adaptation budgétaire.