5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Maria Kanellopoulou (SYRIZA) répond à l'évêque Amvrosios

23 mai 2013

Polémique Politique Aube Dorée Fascisme Grèce Syriza

"En le voyant être aux petits soins avec les néonazis en leur fournissant des conseils, son intervention extrêmement obscurantiste ne nous surprend pas"


300 mots   649       Comments

Maria Kanellopoulou

Maria Kanellopoulou

La députée SYRIZA d’Achaïe a publié une déclaration en réponse au Métropolite de Kalavryta, M. Amvrosios, qui s'était déchaîné dans des propos haineux et obscurantistes concernant le nouveau projet de loi de lutte contre le racisme.

Les propos de l'évêque sont disponibles ici.

Le texte intégral de la députée :

L’Église n’a aucunement à se mêler de projets de loi qui sont adoptés ou rejetés par des députés élus, tout comme les députés ne peuvent adopter des décisions concernant des questions intérieures de l’Église.

Bien entendu, en suivant le Métropolite Amvrosios participer aux funérailles de l’assassin de la junte Dertilis [voir ici], en le voyant être aux petits soins avec les néonazis en leur fournissant des conseils, son intervention extrêmement obscurantiste ne nous surprend pas.

D’un autre côté, les citoyens démocrates ne sont pas tenus de le suivre, lui, ni sa « cour. »

Au lieu de faire sonner les cloches pour un projet de loi qui, s’il arrive au parlement, posera la base juridique minimum contre le néonazisme et la haine fasciste – idées qui semblent inspirées le Métropolite - qu’il les fasse sonner, à tout le moins, s’il ne veut pas agir autrement, pour le deuil des 67% des jeunes au chômage, les 4 000 suicides de personnes désespérées, les cancéreux qui n’ont pas d’argent pour se procurer leurs médicaments, les enfants qui se rendent à l’école sans avoir mangé, les crimes environnementaux qui sont perpétrés dans la région, au nom du profit.

source : kalavrytanews