5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce : un député de l'Aube Dorée entre au parlement avec une arme à feu

20 mai 2013

Brèves Aube Dorée Grèce parlement

Un député Aube Dorée aurait dit au policier qui lui demandait de ranger son arme : « Je préfère avoir quelqu'un en premier, avant qu'ils me choppent »


249 mots   834       Comments

Des députés de plusieurs partis tirent la sonnette d'alarme en avertissant que des députés du parti néo-nazi entrent au parlement avec des armes à feu.

Le journal Eleftherotypia a rapporté que la sécurité du Parlement aurait demandé à un député du parti néo-nazi Aube dorée de se séparer de son arme qui était posée sur le siège conducteur de son véhicule, dans le parking souterrain du parlement.

Le policier en garde le secteur a remarqué le pistolet et a demandé au député de le ranger.

« Je préfère avoir quelqu'un en premier, avant qu'ils me choppent » aurait-il  répondu au policier du parlement, alors que celui-ci lui demandait de ranger son arme.

Petros Tsatsopoulos du Syriza et Paris Koukoulopoulos du Pasok avaient déjà averti par le passé que des députés d'Aube Dorée étaient entrés armés dans le Parlement.

Dans une interview ce dimanche, la député de la Nouvelle Démocratie Fotini Pipili a critiqué Panayiotis Iliopoulos - le député qui a été expulsé du parlement vendredi après une une joute verbale contre le dirigeant Syriza Alexis Tsipras - pour porter une arme et a déclaré qu'elle craignait que l'un des membres du parti n'ouvre le feu un jour dans le Parlement.

Les députés qui portent des armes sont tenus de remettre leur arme à un emplacement sécurisé lors de leur entrée au parlement.