5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Liste Lagarde : on interdit les questions susceptibles de dévoiler le pot-aux-roses

16 mai 2013

Hot Doc Grèce Liste Lagarde parlement PASOK Thessalonique

Quand la député du Syriza et membre de la commission Zoé Konstantopoulou ose poser des questions à l’ancien chef du SDOE le président de la commission se dépêche de la faire taire.


245 mots   877       Comments

Evangelos Venizelos

Evangelos Venizelos

Il semble que certains membres de la commission parlementaire d’enquête préliminaire de la liste Lagarde veuillent paraître plus royalistes que le roi…

Par « le roi », entendez « Evangelos Venizelos ».

Quand la député du Syriza et membre de la commission Zoé Konstantopoulou a osé poser des questions à l’ancien chef du SDOE, Ioannis Diotis, en particulier sur la liste de Thessalonique de la circonscription du président du PASOK, le président de la commission, Christos Makrogiannakis s’est dépêché de la faire taire.

Mme Konstantopoulou qui avait déjà fait la démarche auprès du vice-président du parlement, Giannis Tragakis, attend toujours de rencontrer le président du parlement, Evagelos Meïmaraki. Elle a demandé avec insistance à K.Diotis ce qu’il en était des personnes de la liste qui viennent de Thessalonique, et pourquoi l’ancien chef du SDOE avait donné l’autorisation d’ouvrir leurs fichiers recouvrant la période du 8 juillet au 18 août 2011, période pendant laquelle il avait eu des entretiens successifs avec Mr Venizelos, alors ministre de l’économie.

Mme Konstantopoulou regrette que M. Makrogiannakis lui ait confisqué la parole arbitrairement à un stade critique de l’enquête, et elle a précisé qu’une fois de plus, on tentait de faire en sorte, par des moyens violents, que la vérité ne soit pas révélée.

Avec koutipandoras.gr