5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Troubles à Larissa pendant le don du sang "organisé" par les néonazis de l'Aube Dorée

29 avril 2013

Brèves Aube Dorée Grèce

294 mots   1092       Comments

Des troubles ont eu lieu à Larissa à l’occasion d’un don du sang "organisé" par les membres de l’Aube Dorée vendredi dernier. Dans une annonce, ils ont invité « les grecs » à donner leur sang « pour les grecs ».

Après la publication de l’annonce, il y avait déjà eu des réactions. Le matin, des membres des organisations antiracistes s'étaient rassemblés devant l’hôpital général pour protester. Il y avait une forte présence policière.

Le ton et les protestations sont montés d'un cran quand le député de l’Aube Dorée de Magnisia, P.Iliopoulos, a fait son apparition : des manifestants lui ont a jeté des gobelets de café et de l’eau.

A l’issue du don du sang, les membres de l’Aube Dorée, protégés par le cordon de police, se sont dispersés, ainsi que les manifestants.

De son côté, le responsable de la 5ème YPE (district sanitaire de Thessalie et Grèce Centrale), Mr. Lazaros Makris a fait savoir que le sang donné par les membres du parti néonazi sera utilisé là où l’hôpital le juge nécessaire, sans conditions ni restrictions.

Il est à noter que chaque donneur de sang signe un papier attestant que son sang sera utilisé sans condition de restrictions. Ainsi, le « sang grec » des néo-nazis sera utilisé pour ceux qui le nécessitent, qu'ils soient « grecs » ou non. La campagne de communication du parti néo-nazi montre donc ses limites, puisque leur « organisation » de don du « sang grec » ne peut pas se faire hors d'un hôpital ni hors de la contrainte citée précédemment : aucune possibilité donc de ne donner son sang qu'aux « grecs ».