5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Fusillade de Manolada : les 3 superviseurs plaideront la "légitime défense"

21 avril 2013

Brèves esclavage Grèce Manolada

234 mots   760       Comments

Les 3 superviseurs de la ferme qui produit des fraises à Manolada sont attendus lundi au tribunal pour leur plaidoyer. Poursuivis pénalement pour crime suite à l'attaque sanglante contre les travailleurs migrants dans les champs de fraises de la région, ils ont affirmé qu'ils ont tiré au sol pour intimider les 200 migrants qui s'étaient rassemblés pour demander leurs 6 mois de salaire impayés (le "salaire" serait de 150€ par mois).

Selon les témoignages des immigrés, les gardiens ont d'abord refusé de payer les travailleurs, leur ont ordonné de quitter la région, et, alors que la foule se dispersait, seraient revenus avec un pistolet et deux fusils pour commencer à leur tirer dessus.

Ensuite, ils ont disparu jusqu'à leur arrestation vendredi matin. Après leur arrestation, ils ont été amenés devant le procureur du district de Amaliada qui a déposé des poursuites pour crime à leur encontre.

Parmi eux, le propriétaire de la plantation, également détenu, est accusé d'incitation et de tentative assassinat.

Les trois gardiens sont accusés de tentative de meurtre et de complicité causant des blessures graves, de menaces et de violation de la loi sur l'immigrant et les armes.

Les accusés plaideront la légitime défense et ont reçu le temps légal pour préparer leur plaidoyer.

Rappel de la vidéo juste après la fusillade :

http://youtu.be/vkCJnXMU9eM