5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

#xa_advertising : une expérience efficace contre la promotion du néonazisme dans les médias grecs

13 avril 2013

Médias Fascisme Grèce Médias nazisme propagande Skai

577 mots   1253       Comments

Dimanche 7 avril 2013 : 4 élus de l'Aube Dorée sont invités dans l'émission de G. Tragas sur la chaîne privée Skaï. Aucun autre parti n'est représenté, il n'y a pas de contradicteur. Les téléspectateurs ont donc pu découvrir un show TV que beaucoup ont qualifié de publicité pour le parti néo-nazi. Un des élus a ainsi déclaré, entre autre, que "les grecs et les étrangers ne devraient pas être autorisés à procréer" sans être inquiété. Aucune réaction du présentateur si ce n'est quelques plaisanteries. Pire, les échanges entre Tragas et les 4 élus ont scandalisé par son absence de critique sur les propos racistes des néo-nazis. Les réactions, notamment sur les réseaux sociaux, ont été nombreuses. Mais une expérience de communication efficace  pourrait changer la donne en Grèce.

XA_Advertising

En réaction, le blogueur ypopto_mousi a lancé en début de semaine une campagne de communication sur twitter et sur son blog. Nom de code : #xa_advertising (Xrisi Avgi Advertising - publicité pour l'Aube Dorée). Le but ? Sensibiliser sur la publicité présente sur des médias qui soutiennent la communication du parti néonazi, en proposant des impressions écran de divers médias lorsqu'un contenu plus que douteux y est présent et en listant les entreprises qui y proposent une publicité. Le blog propose également les mails des entreprises pour faciliter le travail des internautes.

Exemples d'impressions écran utilisées sur son blog :

Le hashtag a permis de faire connaitre  le problème sur twitter et l'initiative grecque a vite trouvé une réponse très positive sur les réseaux sociaux où des personnes connues des médias sociaux ainsi que des utilisateurs ordinaires ont commencé à bombarder les entreprises avec des messages de protestation. Les dirigeants d'entreprises ont été forcés de répondre aux plaintes. Les réponses sont souvent identiques, puisqu'elles précisent  que le service publicitaire de l'entreprise n'est pas responsable ni ne connait le contenu des émissions qui passent sur la chaîne.

Dès le 3ème jour, ypopto_mousi a reçu des réponses des entreprises suivantes : Wind, Coca Cola, Novartis, AirTiquets, Sfakianakis SA, Melissokomili Dodécanèse, Germanos, POTA AE, Lidl Grèce, AB Vassilopoulos, EKO, SAMSUNG, FIAT, Karamolegkos.

L'entreprise AB Vassilopoulos a même remercié le blogueur pour l'alerte et dans un échange avec un utilisateur de twitter, voila ce qu'on pouvait lire :

AB Vassilopoulos

AB Vassilopoulos :

" AB Vassilopoulos a acheté du temps de publicité à la chaîne Skai sans connaitre ni le contenu de l'émission ni les invités. Cette émission, d'après ce que la chaîne nous a dit, n'était pas programmée et le flux de l’émission n'était pas prévisible et ne pouvait être arrêté. Nous vous remercions pour cette alerte et nous vous assurons que nous allons le considérer très sérieusement à l'avenir"

L'utilisateur :

"@abvassilopoulos Merci pour votre réponse. Je comprends votre malaise. Allez-vous continuer à mettre de la publicité dans cette émission après cela ? "

AB Vassilopoulos :

"Non, nous ne mettrons plus de publicité et merci encore pour votre alerte ! Nous restons toujours à votre disposition !"

 

Vers une remise en cause des financements publicitaires des médias privés qui feraient les yeux trop doux à l'Aube Dorée ? Cela semble en tout cas être un très bon début.