5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce : fermetures d'espaces culturels basées sur une loi de la dictature de Metaxas

6 avril 2013

Alternatives Brèves Police Athènes fermeture Grèce Metaxas

214 mots   437       Comments

En utilisant une loi de 1937 votée pendant la dictature de Metaxas et sous prétexte qu'ils ne remplissent pas les conditions de permis, la Mairie d'Athènes prévoit de fermer au moins 35 espaces culturels dans la capitale. Parmi eux, plusieurs sont de petits espaces alternatifs, comme des troupes théâtrales expérimentales, qui devront payer une amende très lourde afin de rouvrir et sont donc condamnés à disparaître. Malgré le fait que la capitale s'appauvrit au niveau culturel et adopte une orientation vers le loisir de masse, beaucoup de jeunes artistes doivent faire face à la perspective du chômage.

Les institutions et les artistes concernés ont réalisé une assemblée lors de laquelle ils ont décidé des mobilisations et des initiatives légales, en demandant que leurs espaces restent ouverts et que le cadre juridique soit mis à jour.

De son côté, la Mairie d'Athènes prétend avoir contrôlé 89 espaces culturels dont au moins 50 fonctionneraient illégalement et suite aux réactions, elle assure être en train de chercher un compromis provisoire.

Article issu de la semaine de l'info de la communauté RadioBubble

En janvier déjà, la police avait lancé un raid pour fermer le squat Lelas Karagianni, après celui de Villa Amalia.