5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

La Grèce classée au troisième rang européen concernant la pauvreté

27 mars 2013

Economie crise Europe Grèce pauvreté

385 mots   746       Comments

Des recherches réalisées en 2010/2011 montrent que la Grèce appartient au groupe des pays de l'Union Européenne qui font face au plus grave problème de pauvreté. Seules la Bulgarie et la Roumanie s'en sortent moins bien en terme de pauvreté, selon le rapport de  l'Institut pour la recherche économique basé dans la ville allemande de Cologne.

Distribution gratuite de légumes par les agriculteurs grecs le 6 février 2013 (photo : Marios Lolos)

Distribution gratuite de légumes par les agriculteurs grecs le 6 février 2013 devant le ministère de l'agriculture à Athènes (photo : Marios Lolos)

L'étude mesure la pauvreté non seulement en fonction du revenu (dont les experts disent qu'il ne peut à lui seul saisir les multiples aspects que constituent la pauvreté), mais se réfère aussi à quatre indicateurs : le risque de pauvreté (c'est à dire ceux qui gagnent moins de 60% que la moyenne nationale), le sentiment de privation , la privation réelle et la capacité à payer les factures du ménage.

Selon les normes de l'UE, une personne est définie comme subir une privation si elle ne peut pas se permettre au moins trois des neuf éléments suivants : payer le loyer, l'hypothèque ou les factures des services publics, conserver un foyer chauffé normalement, faire face à une dépense imprévue, manger de la viande, du poisson ou des protéines régulièrement, aller en vacances, avoir un téléviseur, une machine à laver, une voiture, un téléphone.

Le rapport a révélé qu'en 2010/2011, 26% des Grecs étaient exposés au risque de pauvreté, 22,5% s'estimaient subir des privations, 22% vivaient dans le dénuement et 27% étaient incapables de joindre les deux bouts.

Lorsque ces facteurs sont pris tous ensemble, la Grèce arrive en troisième position après la Bulgarie et la Roumanie. Le rapport a révélé qu'un grec sur dix vivait dans la pauvreté constante :  pauvre en terme de revenu et une vie dans le dénuement.

En tête du peloton des pays qui ont le moins de problème avec la pauvreté : le Danemark, le Luxembourg, la Hollande, la Suède, la Finlande et l'Autriche.

Ces chiffres sont issus d'une étude qui date de 2010/2011.

Depuis, le chômage a encore explosé : la prochaine étude montrera sans doute une aggravation de la pauvreté en Grèce.

source : enetenglish.gr