5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Grèce : un acteur passe la nuit au poste et dénonce les conditions de détentions anti-migrants

6 février 2013

Brèves Polémique détention Droits de l'homme Grèce police

271 mots   414       Comments

Un acteur grec incarnant l'Achille homérique, qui a passé une nuit au poste de police pour avoir gardé sur lui l'épée de son rôle, exhalait mercredi dans la presse sa colère contre des sévices policiers anti-migrants dont il affirme avoir été témoin.

"A moi la police n'a rien fait, mais les étrangers", deux migrants de 20 ans arrêtés pour vols dans des voitures "ont vraiment passé un très mauvais moment", a affirmé l'acteur, Georges Christodoulos au quotidien de gauche Elefthérotypia.

"Leur traitement par la police était inhumain, les policiers leur jetaient de l'eau, les injuriaient et les brutalisaient, à un moment ils nous ont même séparés pour que nous ne voyions pas ce qui se passait, mais nous les entendions crier", a-t-il témoigné.

L'acteur rentrait d'une répétition où il avait travaillé des scènes de bataille avec un maître chinois d'art martiaux et avait gardé sur lui l'arme "d'Achille", une épée de 20 cm.  La police qui l'a contrôlé n'a pas donné foi à ses explications, et il n'a été blanchi de port d'arme illégal, jugé en flagrant délit, qu'après une nuit au poste du quartier athénien de Péristeri.

L'ensemble des ONG et institutions internationales de défense des droits de l'homme dénoncent depuis des années, sans résultats notables, les fréquents sévices de la police grecque, en particulier contre les minorités et étrangers, sur fond d'impunité quasi-totale garantie à leurs auteurs.

Pourtant, kathimerini félicite le travail de la police.

source : AFP & Elefthérotypia