5 ans d'actualité indépendante sur les crises en Grèce

Raid de la police dans le squat Lelas Karagianni

16 janvier 2013

Politique Société Grèce police

489 mots   978       Comments

Moins d'une semaine après la deuxième intervention de la police grecque contre le squat de Villa Amalias et l'évacuation de celui de Skaramaga, et seulement 3 jours après la grande manifestation de solidarité envers tous les squats en Grèce, la police grecque en a envahi un autre hier : le squat Lelas Karagianni , dans le centre-ville d'Athènes, à côté d'un marché.

En début d'après midi, les forces de police ont pénétré dans le squat Lelas Karagianni et ont arrêté 16 personnes sur le toit de l'immeuble, tandis qu'un hélicoptère de la police était zen vol stationnaire au dessus du bâtiment. Les personnes détenues ont été emmenées à la préfecture de police d'Athènes pour «un contrôle», tandis que d'autres policiers ont mené une recherche dans le bâtiment. Beaucoup de personnes se sont rassemblés devant le bâtiment du squat en signe de solidarité. Les personnes arrêtées ont été libérées quelques heures plus tard, par manque de preuves. Une manifestation de solidarité a eu lieu dans l'après-midi.

Les photos prises par Nikolas Georgiou, disponibles sur le site demotix :

Ces événements ont eu lieu après les interventions de la police dans d'autres espaces autogérés semblables, comme Villa Amalias (évacué deux fois), le squat Skaramaga, la Radio Entassi à l'Université de l'économie d'Athènes et le squat Xanadu dans le nord du pays. Suite aux diverses interventions de la police, 92 personnes ont été arrêtées et inculpées de crimes.

Une vidéo de l'intervention :

Le bâtiment du squat Lela Karagianni appartient à l'Université d'Athènes, et selon le communiqué de presse du recteur, aucune demande d'enquête n'a été faite par l'Université, et ils n'ont pas été informés des plans de la police.

Le même jour, la police a tenté d'attaquer l'occupation de Tachydromiko Tamieftirio Bank, également à Athènes. L'occupation avait commencé trois jours auparavant par les employés, en protestation contre la privatisation imminente de la banque. Plus tard dans la soirée, une personne a été arrêtée devant le squat YFANET à Thessalonique, lors d'un contrôle aléatoire que la police a mené sur les passants, tandis qu'une assemblée se déroulait dans le squat.

Le samedi 12 Janvier, de grandes manifestations ont eu lieu en solidarité avec les squats évacués et les personnes arrêtées. A Athènes, la manifestation a été très massive avec la participation d'environ 10.000 personnes, alors que 2000 personnes ont manifesté à Thessalonique.

Sources: #rbnews

Lelas Karagianni était une résistante durant la seconde guerre mondiale. Torturée, elle fut exécutée par les nazis le 8 septembre 1944. Tout un symbole.


Un exemple des "dangereuses" activités du squat Lela Karagianni :

Activité Squat

(photo par @stratosmoraitis)